« Etat latent, Fabrice Causape | Accueil | "Tigres et dresseurs de tigres", Marc Séfaris »

18 octobre 2007

Commentaires

Jo Ann v.

Au fait... Qu'entends-tu par "nombrilisme"? Parce qu'autour de la citation, j'étais bien tentée de faire du "moi-je" ;|

wrath

Bien sûr, tu peux écrire un texte très personnel. Mais ça doit aussi être tourné vers le monde extérieur, vers les autres lecteurs. Bref, pas de psychothérapie, mais un vrai récit!

SchyzoBoy

Est-ce qu'il y a un nombre de mots minimum ?

wrath

Oui, 1000 mots minimum.

J'attends de lire ton texte avec impatience!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Mon ancien blog

Revues littéraires

PODWRATH: interviews d'écrivains et éditeurs

stats


Boutons publicitaires

S'abonner aux PODWRATH