Ma Photo

Twitter

  • Follow wrath_lmj on Twitter

Mon ancien blog

Revues littéraires

« Halloween au Mall | Accueil | Prix littéraires »

02 novembre 2006

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

soso

Tu es absolument horrible. "Et mon roman, et mon roman, alors ???". Oser quémander une publication de cette manière, c'est infâme. Je souhaite de tout coeur que tu ne sois jamais publiée, ou le plus tard possible. Je m'en vais de ce pas écrire aux éditions HO.

manue

trés intérressant interview.
j'aime beaucoup les points de vue et conseils de ce monsieur. vive la qualité même si faire de belles choses peut prendre beaucoup de temps. et la quantité, ben c'est autre chose.

à propos de Christine Bravo. quand je suis en france je regarde "on a tout essayer" chaque fois que je le peux, ou l'écoute sur son show sur europe1.
j'adore son plateau et son choix d'invités. c'est un peu comme nos nouvelles "grosses têtes" juste remanié à la sauce relax moderne et un peu moins intéllo. C Bravo est une belle addition à cette brochette déjà assez caustique.

merci pour cet interview, c'est du beau travail.
une petite question pour toi:
la cuisine? ca a eue l'air de t'amuser. tu n'aime pas la cuisine?
à propos de cuisine, au cas ou tu ne l'a pas vue, un film style conte sur l'amour et le pouvoir de la nourriture est: Like Water Like Chocolate.
http://www.imdb.com/title/tt0103994/plotsummary
un film à recommender.

chapeau pour ton travail Lise Marie et bonne continuation avec tes écrits:)

Thomas

Pas le temps pour visionner ça maintenant, le ferais sans doute ce soir, mais voici un lien vers un article qui parle d'un Journal qui devrait vous intéresser : http://www.lefigaro.fr/magazine/20061027.MAG000000313_la_grande_magouille.html

max leon

Intéressant...

J'sais as si ça vous le fait aussi mais juste cette voix féminine en off, je trouve ça assez violemment érotique.

Jo Ann

Chouette podcast, encore :)
J'aime bien le personnage. Il est clair et net, il dit ce qu'il pense.
Contrairement à Soso, je crois que oui, il faut se demander du quand du pourquoi et du comment. C'est ta carrière, ton roman (futur best-seller?), ton futur professionnel. Et je trouve très honnête de la part de GCS de te laisser la voie libre tout en disant qu'il y travaille. Je crois que ça peut se faire avant même que tu ne te rendes compte. En tout cas, je croise les doigts (break a leg!).
Comme dit l'autre, keep up the good work!

Jo Ann

Manue, j'ai vu ce film dont tu parles. Le nom en anglais ne me disait rien, mais il est passé sur Arte l'année dernière... Il était passablement bizarre... :O

wrath

@sosotte: "Je m'en vais de ce pas écrire aux éditions HO."
N'oublie pas de faire signer une pétition, tant que tu y es:)

@manue: la cuisine, ce n'est pas trop mon truc. Je suis plutôt pâtes et surgelés ;)

@Thomas: merci pour le lien. J'en parlerai prochainement sur ce blog.

@Jo Ann: merci pour les encouragements. Effectivement, mon roman me tient vraiment à coeur. Il me semble donc normal d'espérer qu'il soit publié bientôt...


secondflore

Bon... Et une fois la caméra éteinte, vous avez travaillé, alors ?

half a person

Ce type n'a pas l'intention de publier ton manuscrit. Enfin, il me semble très fuyant sur la question. C'est l'impression qu'il laisse.

Patrick Dussert

Dénoncer l'endogamie du milieu de l'édition quand on travaille pour la fifille d'un mandarin de la littérature française et que l'on publie son propre père, mandarin de la médecine française, ça ne manque pas de sel.
Dire que l'on ne fait pas partie du milieu éditorial alors que l'on se pavane dans tous les cocktails et salons du même nom, c'est plutôt fort de café.
Faire mine de dénoncer le milieu quand ce même milieu et les journalistes quand ceux-ci frétillent à l'idée de dîner chez la fille du grand académicien, c'est d'un courage assourdissant.

stop les conneries

Mais ma pauvre Soso, inutile d'écrire aux éditions de la fi-fille à papa, ça ne sert à rien, on y est aussi creux et incompétent qu'ici. Laissons les prétentieux prétendre et ne perdons pas notre temps précieux à ne pas lire les bons livres, ceux qui sont édités chez de vrais éditeurs... Allons, tout le monde sait qui ils sont! Et que ce n'est pas Héloïse d'Orméchon qui fait de l'édition comme Marie-Antoinette la bergère... Tout le monde le sait, même Lise-Marie qui, à choisir, préférerait quand même que ce soit Gallimard, Grasset, Le Seuil, Stock ou Fayard qui s'intéresse un tout tout petit peu à son manuscrit... Mais rien, rien, rien, que dalle! Pas parce que le "livre" (?) est mauvais, non, non, rien à voir, mais parce que dans ces maisons-là, c'est trop nul, c'est trop injuste, tapons du pied, on ne sait pas découvrir les jeunes auteurs, on ne sait pas prendre des risques éditoriaux, on ne sait pas défendre la jeune littérature dynamique, et on n'a d'ailleurs jamais su... C'est pour ça que rien de bon, jamais, n'y a été publié! Alors que chez EHO...
Allez, pause! stop les conneries!

Gadrel

Rarement entendu quelque chose d'aussi dégueulasse que "au goulag, les gardiens étaient parmi les prisonniers". Comment peut-on encore défendre les camps en 2006 ? En 1930, quand tout le monde croyait que c'était de la propagande, peut-être, mais en 2006 ?! Cette réflexion est abjecte, infecte, ignoble, immonde.

Pour le reste, le type te tient par les couilles (que tu n'as pas au demeurant) : il sait parfaitement que tu n'as personne à part lui, donc ce sera (peut-être) selon ses modalités, ou ce ne sera pas. Prépare-toi à avoir 3 % de droits d'auteur, si tu es éditée. Mais perso, je reprendrais mon manuscrit.

Maya l'Abeille

Et à part essayer piteusement de lancer ton buzz, quel est l'intérêt de faire entrer la réponse de Solal quant à ton roman dans l'espace public?

cassiopée

Tiens, Gadrel entendrait des voix? D'où il tire le " au goulag les gardiens étaient parmi les prisonniers", ah les miracles du cerveau (ou ce qui en tient lieu) qui réinterprète ce qu'il veut :-). Et tenir Wrath par les c. ... décidément, il n'y connait pas grd chose en anatomie non plus ....

Marco

Encore d'excellentes questions (les seules à poser, en fait), ... et les réponses sont à la hauteur (le bonhomme balance suffisamment pour être crédible sans jamais prendre de risques... bref, du genre retors, cynique, malin... et contrairement à la plupart des autres, jamais pris au dépourvu... c'est peut être ça le plus effrayant...bon, le contexte l'aidait un peu à se sentir à l'aise, c'est sûr)...
encore, encore d'autres PODWRATH, qu'on aille au fond du gouffre de l'édition!!

Guillaume

Son blog est étrange. Il se lit écrire, s'écoute parler. Il ne semble pas répondre aux gens qui participent mais personne ne semble participer à moins qu'il filtre tout. Un site en parle ce jour, je suis allé voir, et c'est vrai que c'est un peu mort, malsain, vide. Je n'aimerais pas être publié dans cette maison si j'étais vous. Il ne doit pas y avoir une grande disponibilité pour les écrivains. A fuir.

Claire

tu était beaucoup plus calme à l'époque, wrath, comme ton ancien blog qui était moins obsessionnel-dingue. Fais quelque chose pour te débarrasser du sort que t'a jeté GCS ! Reprends toi ! Sauve ton âme !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

PODWRATH: interviews d'écrivains et éditeurs

S'abonner aux PODWRATH

stats