Ma Photo

Twitter

  • Follow wrath_lmj on Twitter

Mon ancien blog

Revues littéraires

« Amlie Nothomb, Ni d'Eve ni d'Adam | Accueil | Drieu la Rochelle, inconnu outre-manche »

30 octobre 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

nicole

En fait vous n'éprouvez aucune sympathie et aucun intérêt pour les écrivains (français donc forcément mauvais ) que vous interwievez. Votre seule obsession est d'essayer de prouver qu'ils n'ont pas été publiés sans recommandation.

telephage

Wrath, tu es un personnage très laid, et je ne parle pas de physique

Pierre-Yves

PODWRATH David Foenkinos II, autour de la 11e minute:

"C'est vous qui êtes ridicule en vous énervant et pas en répondant calmement aux questions..." Après tout ça fait juste douze fois que je remets en cause votre version des faits et vous persistez à mentir. Qu'y puis-je si vous êtes un menteur pathologique. Si je dis qu'on ne peut pas se faire publier sans piston, c'est que c'est la vérité, puisque je suis la voix de Dieu.

J'aime bien aussi l'ouverture de l'interview. Traiter Foenkinos de prétentieux parce qu'il parle de lui à la 3e personne. Venant de toi, qui te présentes comme une personne profondément inadaptée à la médiocrité de son époque. J'en pouffe encore.

Dahlia

Moi ce qui m'éclate c'est la façon quasi-masturbatoire dont Foenkinos tripote son bouquin pendant tout l'entretien... Ou plutôt genre "bordel faut que je fasse de la promo, montrer le liiiivre raaah".

bibi fricotin

En fait, ce qui n'était peut-être pas prévu au programme, c'est que, avec votre mauvaise foi et votre entêtement qui frise une sorte de paranoïa ordinaire, vous faites un parfait FAIRE-VALOIR des auteurs interviewés. Excellent!

Garçon intéressant et d'une extraordinaire patience!

Je me demande si vous vous rendez bien compte de l'incroyable indulgence des gens à votre égard. Ca devrait vous faire réfléchir à votre "posture", non?
- Non.

. .
(')

Maria

Il n'y a pas de 3ème podwrath ? Parce le second se termine sur une question ...

Strangedays

Pour prendre réellement conscience de toute la richesse, de toute l'épaisseur de ces podcasts, faites, une fois n'est pas coutume, l'expérience suivante : démarrez les deux videos (I & II) avec deux ou trois secondes de décalage ; mettez le volume sur 8 avec option "réverb" si votre iffi vous l'autorise. Si vous avez l'occasion de prendre un bain de mousse en même temps c'est encore mieux ; plongez-vous-y sans attendre et fermez les yeux : un nouveau monde va s'ouvrir à vous, tonifiant et lustral.
Si vous êtes un homme, que la manifestation troublante – mais parfaitement légitime – d'une érection ne vous empêche pas de poursuivre l'expérience jusqu'à son terme.(et puis un gland scintillant qui dépasse de la mousse c'est assez ravissant, en fait.) Quoi qu'il en soit écoutez votre corps, tous vos sens en émoi. Evadez-vous.
(Et n'oubliez pas de rincer la baignoire, après.)

Michel P Meyer

C'est vrai que c'est bizarre cette fixette que tu fais sur le copinage, c'est un peu dommage de passer tellement de temps là-dessus. On se doute bien que le copinage ou l'inscription dans le milieu de l'édition favorise la publication, et je ne pense pas qu'il y ait une omerta à ce sujet. Personne ne risque le goulag pour avoir dit qu'il connait machin de chez truc
Et puis c'est humain le copinage, on y est quasiment tous soumis. Toi-même tu auras probablement rapidemment des potes dans l'édition, et tu n'en profiteras pas ??? I juste can't believe it !
Mais à part cette question qui n'en est pas vraiment une, j'aime beaucoup tes podcasts, on y apprend plein de choses.

Jo Ann v.

C'est toujours intéressant de savoir quelles ont été les démarches des écrivains populaires. Mais si tu dois (réellement) poser la question de la poste, aies au moins la délicatesse de les croire. Sinon, à quoi bon poser la question? Autant assumer tout de suite qu'il y a eu copinage et plus rien. Parce que ça doit consummer et l'auteur que tu interviewes (c'est un verbe ça?) et celui qui regarde le pod. Nul besoin de faire un pod plus long, si la moitié continue d'être consacrée à la Poste/non Poste.
C'est dommage.

N.H.

La coupure est brutale... Une troisième partie dans les tiroirs?

Mathieu

Dommage, chère Wrath, que vous ne dépassiez pas la couverture (médiatique) des livres pour parler de la littérature. Ce n'est pas très intéressant...

Benoît

Salut wrath,

oui là tu abuses! Tu l'agresses, tu ne le croies pas, tu lui coupes la parole, et tu passes la moitié de l'interview sur une question qui n'intéresse que toi...mais qu'est-ce qu'il t'a fait? En tout cas, on voit le portrait d'un écrivain intéressant, à défaut du portrait intéressant d'un écrivain ;)

Enfin, le style agressif, pourquoi pas, mais tu devrais au moins écouter ton interlocuteur et savoir t'arrêter.

C'est chouette les podwrath pour ça: sans filet! Si tu loupes l'interview, ça se voit tout de suite, et tu t'exposes aux critiques acerbes de te lecteurs!

The wild camel

Affligeant

wrath

Ce qui est marrant, c'est que le nombre de visiteurs est plus important pour la seconde vidéo (plus "musclée", et où nous ne parlons pas du livre en soi)

A croire que peu d'entre vous ont lu ou ont envie de lire "Qui se souvient de David Foenkinos?".

Antares

Qu'on ait envie ou pas, avant même d'être écrivain, la façon dont vous ne respectez l'homme qu'il est, dont vous agrémentez votre discours de cette tonalité méprisante envers ce monde qui vous refuse ses portes...et à juste titre, jusqu'à présent, vous êtes à gerber Lise Marie.
Mais qu'est-ce que vous devez être mal pour réagir ainsi. M. Foenkinos parle de votre moue, mais votre voix suffit, et puisque tous les espoirs nous sont permis, j'attends le moment où vous arrêterez d'écrire.
A la base, il s'agissait ici d'un vaste dîner de cons avec une seule invité, mais votre bêtise lorsqu'elle pousse vraiment la connerie ne laisse qu'une idée, que soit loué l'angleterre pour vous héberger.

Fanfan

Merci Wrath de montrer, pod après pod, que la poste est un bon moyen pour se faire éditer et ainsi donner espoir à des milliers d'apprentis-écrivains...les exemples sont rudement bien choisis!

Daniel Fattore

Cela fait un moment que je suis M. Foenkinos, avec un plaisir croissant - je viens de finir de LIRE "Qui se souvient de...", et j'ai passé un excellent moment. Il y a là du style, une histoire plus qu'intéressante et rebondissante, à partir d'une bonne idée, avec des personnages qu'on a envie de connaître. Que demander de plus?

Je me réjouis de trouver un moment pour regarder les podwraths.

Desplanques

Vous vouliez quelques nom d'écrivains qui ont publié leur premier roman à la suite d'un envoi postal. Pour votre information :
Stéphane Audeguy, Pierre Michon, Jean-Philippe Toussaint, Christian Gailly (la totalité des écrivains Minuit), Emmanuel Adely, Xabi Molia (la grande majorité des auteurs Gallimard, idem pour Le Seuil et Stock), Luc Lang, François Vergne, Ghislaine Dunant, Joël Egloff, Anna Gavalda, Pascal Morin (quasi totalité du Rouergue), Franz Barthelt, Guillaume Tavard, Marie Darrieussecq, Philippe Ségur...
Et grosso modo 99% des écrivains (dont la majeure partie n'habite pas à Paris).

toptel

moi je pense que la lise marie a dépassé un cap qui renverse completement mon avis sur elle. Ca en est trop.
Avant elle m'irritait dans ses interviews, je la trouvé insupportable, mais apres cela je crois que je commence a avoir de la compassion pour elle.
Elle est honnête dans ses accusations, et même si ses questions relèvent d'une paranoïa sévère je lui pardonne, le monde de la publication est tellement detestable, tous ces écrivains minables qui s'infatuent.
Désormais je préfere quelqu'un de tres maladroit commme elle mais de vrai.

Pierre-Yves

Merde, tu déconnes Desplanques. Sûr que t'es un agent de la cabale germanopratine. Combien on t'a payé pour que tu viennes salir ce blog de tes immondes mensonges?

Strangedays

Desplanques a raison. 99 % des manuscrits transitent par la Poste. Cependant il faut distinguer dans les envois postaux – et dans les écrivains qui clament "je l'avais envoyé par la Poste!" – : L'envoi totalement postal (promis juré A.O.C), l'envoi plus ou moins postal (genre Jeanne Labrune, mais chuuut), l'envoi relativement peu postal (où la postière (un ami) est aussi lectrice chez Flammarion), l'envoi quasi non-postal ( "Ecoute Antoine, je te l'envoie ce soir en collissimo, tu l'as après-demain max"), etc.
Pas besoin d'avoir fait une thèse en criminologie pour se rendre compte que tous les "envois postaux" qui aboutissent à une publication ont été plus ou moins recommandés, attendus, détournés, traficouillés, ou alors en effet, pour quelques très rares élus, "totalement non sollicités". Et c'est précisément ce dernier cas, mythique, qui fait fonctionner la gigantesque machine à Espoir. (qui accessoirement provoque des trous dans les forêts - vus d'avion.)
Quoi qu'il en soit, une recommandation n'aboutit pas forcément à une publication – encore heureux vu le nombre de merdes qu'il y a déjà à chaque rentrée. Ça aide juste à être mieux lu. Et c'est déjà pas mal, par les temps qui courent.

Strangedays

Et je rajoute : l'édition est loin d'être le seul domaine "touché" par le phénomène : en architecture, en art contemporain, en restauration, dans la finance, partout, le copinage, le piston, AIDENT. Depuis des siècles d'ailleurs.
Il faut dépasser le tabou et l'accepter comme un simple outil de plus dans sa trousse. Et reconnaître que vu la concurrence, ça devient quasiment indispensable de se faire "aider". Bien sûr Rahan, seul dans la jungle avec son slip en peau et son coutelas aura toujours plus de panache quand il terrasse seul la bête ; mais bon, faut quand même des sacrés muscles (et pas mal de chance)...

Chproutz

Effectivement, la seconde video a presque 2 fois plus de views que la premiere, qui parle du livre... comme quoi, LA question est bien ce qui interesse le plus les lecteurs de ce blog... @Strangedays: tout a fait d'accord, les manuscrits qui sont envoyes par la poste sont nombreux, ca ne veut pas dire qu'il n'y a pas eu de recomandation, au contraire. Et effectivement c'est le cas dans beaucoup d'endroits. Ca ne me derange pas en soit. Ce qui m'intrigue par contre c'est que le milieu litteraire francais reffuse d'admettre que c'est le cas. Pour le cas de Foenkinos, donc, il travaille dans l'edition (cad possede forcement des contacts). Pourtant il dit avoir envoye son manuscrit anonymement par la poste. Donc: - soit il ment - soit il est vraiment cretin. Apparament Wrath penche pour la premiere version vu son incistence. Je serais plus clement, et lui laisse le benefice du doute ;-)

Pierre-Yves

"Effectivement, la seconde video a presque 2 fois plus de views que la premiere"

Mouais. 184 est presque égal à 2 fois 137. Tu fais un sacré scientifique Chproutz.
Et as-tu envisagé que ce qui intéresse les lecteurs de ce blog puisse être l'insondable mauvaise foi de wrath?
Et puis tu devrais relire tes commentaires avant de les poster. Je sais que t'es un scientifique, mais quand même: "recomandation,
en soit, reffuse, apparament, incistence, je serais", sérieux tu trouves pas que ça fait beaucoup pour aussi peu de lignes?

Jo Ann v.

Sinon... il y aurait une troisième partie? O:)

Benoît

>Chproutz:

merci pour le dernier commentaire qui m'explique un peu l'insistence de wrath dans ses questions: je comprends le processus qui fait qu'elle ne croit pas son interlocuteur. Mais pour moi, ça reste de la parano (dans ce cas là, peut être que pour les autres la méthode sera révélatrice...), car DF est convaincant, je trouve.

Grosse fatigue

@ Strangedays : Quoi ? La restauration aussi ? Tu veux dire que les cuisiniers n'envoient pas leurs plats par la poste au Gault & Millau ?
Je m'offusque.

David F.

Au fait, je connais des gens dans l'édition. Si tu as un manuscrit, je serai ravi de t'aider...

Cyriaque

c'est un peu redondant à la fin ces histoires de copinages et de "non c'est pas possible par la poste"..Ca tourne en rond à la fin et c'est un peu énervant. On s'en fiche ! Même moi qui attend ma très eventuelle heure de publication, eh ben tant pis

Pierre-Yves

"Ce qui est marrant, c'est que le nombre de visiteurs est plus important pour la seconde vidéo (plus "musclée", et où nous ne parlons pas du livre en soi)"

"Effectivement, la seconde video a presque 2 fois plus de views que la premiere, qui parle du livre... comme quoi, LA question est bien ce qui interesse le plus les lecteurs de ce blog..."


Ce qui est encore plus amusant c'est qu'aujourd'hui la première vidéo a plus de views que la seconde. Comment vous expliquez ça ? Faut-il en conclure qu'en fait les gens sont plus intéressés par le livre de Foenkinos que par la polémique à deux francs de miss wrath? Je ne saurais trop le dire, mais c'est assez savoureux.

Marco

Merci pour ce nouveau Podwrath!

Bon, le David il est agacé, et on peut le comprendre :)
Il est trop évident que tu cherches, très vite, à le piéger, et ce par tous les biais possibles et imaginables: "3000 exemplaires après 36000 c'est dur, hein" (?!), "c'est prétentieux quand même de dire David Foenkinos dans votre roman _ mais non, c'est du 20° degré _ oui mais même: c'est prétentieux, vous êtes prétentieux." (!?), "vous arrivez à vivre de votre plume? (...) vous draguez grace à vos bouquins?(...) ah, vous pouvez donner des cours de guitare" [comme votre héros raté gnark gnark gnark], "pas traduit en anglais, bizarre, non? [pauvre bouseux européen de l'Est] ... ah! oui, en polonais, d'où les personnages des deux Polonais!" (...?) et le désormais fameux: "par la poste, alors que vous travailliez dans l'édition? c'est un peu gros, non (...) Machin au moins il est honnête, il a admis qu'il avait des relations" [dans le monde de l'édition, il y a 2 types d'écrivains:les enfoirés qui disent la vérité, et les enfoirés qui mentent], pour finir par un magistral "c'est vous qui êtes ridicule de vous énerver" (!!).

Bref, la première partie est quand même bien intéressante; je ne suis pas un adepte moi non plus du jeu littéraire autocentré, mais dans son livre (que j'ai lu, si si)je trouve que David Foenkinos a le sens de la formule drôle, et le souci du lecteur. Par ailleurs, dans la trajectoire de l'écrivain, j'aime bien le côté "contre offensive" de "Qui se souvient de David Foenkinos?", il tente un joli coup en partant à l'assaut du lecteur dans un exercice d'auto-dérision...(même si la dernière phrase reprenant en boucle la première relève plus du foutage de gueule qu'autre chose).

Bilan des courses: ceux qui adorent D.F. continueront à l'adorer, ceux qui ne le connaissent pas le connaîtront un petit peu, ceux qui ne s'intéressent pas à lui continueront à ne pas s'intéresser à lui.
Bref, quoi qu'on en dise, ce Podwrath reste un échange (??) fort intéressant :)

jp

mais pourquoi s'acharner à faire des interviews d'auteurs de livres que vous n'aimez pas ? pour votre carnet d'adresses ? mais ça n'a aucun sens, lise-marie ! la prochaine fois que vous aimez vraiment un livre, tâchez d'en rencontrer l'auteur, ça nous changera - ( bon, ceci dit, on risque d'attendre longtemps...)

Jo Ann v.

Marco, j'aime beaucoup ton analyse ;)

Marco

Merci!

Galadrielle

Moi, je trouve que vous avez du mérite, Wrath, de réaliser ces interviews avec les commentaires haineux qui fusent invariablement. J'avoue que je ne comprends pas : après tout, si l'écrivain est OK pour être interviewé, où est le problème? il connaît votre style, il doit s'y attendre! et ça lui fait quand même de la pub, après tout. Et s'il est vrai que dans cette interview précise, on n'apprend pas grand-chose sur le bouquin, il y a d'autres interviews où c'est le contraire. Par ex, j'ai acheté "No et moi" après avoir écouté votre podwrath de Delphine de Vigan. Donc, personnellement, j'espère vraiment que vous allez continuer!
D'ailleurs ce David Foenkinos est plutôt agaçant et ce serait plutôt lui qui se comporte avec agressivité, alors qu'on entend à votre voix que ça vous fait plutôt rigoler...!
Je cherche moi aussi à me faire publier et je n'ai pas plus de contacts que vous; si d'aventure j'y parviens, je ne manquerai pas de vous le faire savoir :-))
Amicalement!

dom

Juste pour information, 3000 exemplaires vendu d'un grand format est un score tout à fait "honorable" aujourd'hui. Beaucoup d'auteurs publiés et republiés n'atteignent bien souvent PAS cette barrière.

poiuyt


Quelle patience de la part de l'auteur !

Nikita

Affligeant, de bout en bout... On dirait Mezrahi, en pas drôle. Foenkinos (comme Soral avant lui) n'en croient pas leurs oreilles.

C'est un hoax, ce blog. Pas possible autrement.

Sarah

J'ai vu ce podcast suite à la lecture des blogs de David F., et je trouve ce jeune homme non seulement intéressant à lire mais aussi humain, disponible et intéressant à écouter. Dommage en effet que vous lui rentriiez autant dans le mou, Wrath, sans quoi votre podcast aurait été plus intéressant. En tout cas je m'en vais de ce pas lire du Foenkinos!

Sofrenchy

Foenkinos ?! Je m'en tape ! Wrath ?! Il faut que tu grandisses, tes textes n'en seront que meilleurs. Bisous à tous

Delta

Le but d'un entretien est de comprendre un personnage public, lui permettre de s'exprimer. Or, tout ce qui ressort de la deuxième moitié de l'entretien est que la journaliste est frustrée et amère.

Couper la parole à quelqu'un, le traiter de menteur, lui parler à longueur de temps de ses chiffres de vente est non seulement malpoli et vulgaire, c'est ne pas respecter les gens qui prennent le temps de visionner le podcast. Dommage.

Freckles

Je viens tout juste de découvrir le blog en cherchant des infos sur le creative writing, et je me suis régalée! J'attends avec impatience un podwrath de Florian Zeller, grand ami de DF. Ça peut être vraiment drôle!

Renaud

Sordide interview. Vous êtes grotesque et clairement ignorante des pratiques éditoriales.
Ne vous trompez pas, si votre manuscrit n'a jamais été publié, (et croyez moi, pour en avoir lu des extraits, il ne le sera jamais), c'est que vous êtes mauvaise.
Quant à DF, il ne s'en sort pas trop mal. Je lirai son livre avec plaisir.

CourtePaille

Pourriez-vous remettre les videos, l'hebergeur video les a virées?

courtepaille

Pourriez-vous remettre les videos, l'hebergeur video les a virées?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

PODWRATH: interviews d'écrivains et éditeurs

S'abonner aux PODWRATH

stats