Ma Photo

Twitter

  • Follow wrath_lmj on Twitter

Mon ancien blog

Revues littéraires

« Franois Bgaudeau: entre vertu, corruption et secouage de tapis | Accueil | Publier sur papier, pour quoi faire? »

14 octobre 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Anne-Sophie

C'est amusant, j'étais en train de faire un lien vers toi pour ce qui est de la critique complaisante et je découvre que nous parlons toutes deux de Savigneau aujourd'hui...
Comme toi, j'ai fortement pensé à Jourde et à la littérature sans estomac en visionnant la vidéo,en l'écoutant sur France Info, etc, etc.


J'ai mis en lien tes deux billets

LVE

Là, faut bien avouer que La Savigneau fait dans le gratiné niveau "victime". J'm'en esclaffe de tout mon long, mon Bon. J'en ai mis du taboulé partout. Tsss.

nicole

Savigneau est celle qui a osé comparer Mazarine à Marguerite Yourcenar quand est sorti le désastreux "Premier roman". Cette journaliste encensait les uns par copinage ou par snobisme, ou pour faire plaisir à son cher Sollers, et déglinguait les autres quand elle était de mauvaise humeur; elle me fait penser à un prof aigri qui abuse de son pouvoir pour passer ses nerfs. Maintenent elle n'a plus guère le pouvoir de nuire et c'est tant mieux.

Gondolfo

Juste pour te dire que traiter monsieur d'Ormesson de pépé, ce n'est pas très gentil, surtout quand on connait la vivacité d'esprit et la joie de vivre de ce grand monsieur.

Oui bon je sais être gentil est une insulte...:)

e la nave va

Francois Martini

Elle dit quand même une grosse grosse bêtise : « Si c'est de la calomnie, je ne vois pas comment elle peut s'imposer ». Elle n'a pas lu Beaumarchais, cette dame qui a fait autorité sur le Monde des Livres ?

Mais elle a un culot réjouissant, puisqu'elle prétend aujourd'hui avoir défendu Houellebeq ! Ce fut juste le contraire : elle défendait Angot et démolissait Houellebecq, à l'époque.

Marc Galan

L'ingratitude est le privilège des grands hommes et l'amnésie celle des grands critiques

Don Lo

Voilà du bon Wrath, qui détricote les liens et pointes les supercheries.
Sauf que ce n'est pas cette Wrath-là, mais bien "l'artiste" dont parle obligeamment Léo Scheer (une artiste à la Joe Dalton) qui fait venir du monde ici.

PhJ.

Ouais, bon, tout ça est juste, mais c'est pas gentil de tirer sur une ambulance en panne. Même si elle le mérite. Bref. On s'en fout, en fait, non, de Savigneau ?

Francois Martini

>>On s'en fout, en fait, non, de Savigneau ?<<

Non. À mon âge, on a de la rancœur contre les gangsters qui ont plombé Le Monde (Plenel, Savigneau, Sollers, Iszraëlewicz, Colombani, Ternisien, Minc…)

Ça fait plaisir de les massacrer enfin.

PhJ.

Mais c'est trop tard, François...

Francois Martini

Oui, je suis trop vieux. De dépit, j'écris.

bon sens

Avec ce qui est arrivé à Josiane (y en a marre de l'appeler JosYane) je viens de revenir à la foi !
Y a un bon dieu !
;)

Card Jean-Philippe

Les détracteurs de Josyane Savigneau montrent encore leurs dents et déversent encore leurs insanités.

Pas un mot sur le parcours excptionnel de cette femme. Ni sur son amour de la littérature et ce qui la amenée aux premières lignes du Monde, ni sur Marguerite Yourcenar, encore moins sur ses passions pour Simone de Beauvoir, Edwige Feuillère...dont elle dresse des portraits touchants.

N'avez-vous lu ce Point de côté" uniquement que pour utiliser contre Madame Savigneau, sa version des fait concernant sa destituton au Monde des livres??

C'est dommage... vous êtes passés à côté de beaucoup de choses et de sentiments...Quel dommage pour vous, que vos arguments se vautrent dans les lieux communs et fassent preuve de tant de bassesse: Ca n'en discrétite que d'avantage votre opinion et vos propos...

Et si la véritable chienlit prétentieuse et élitiste du milieu littéraire et parisien, c'était vous?....

max léon

Ce qui est amusant, c'est cette manie des "gens du milieu" de faire un livre de ce qui ne mérite guère qu'une discussion entre amis autour d'un verre (je pense à enthoven, aussi). Symptôme classique d'une inflation de l'égo. Aucun intérêt.

Card Jean-Philippe

Eh bien moi, ce livre m'a intéressé!
Mais j'imagine que ce qui n'intéresse pas Môôôssieur Max leon n'a donc aucun intérêt...
Symptôme classique de l'élitisme dédaigneux.

Ramon

Aussi cons que nous puissions être, nous sommes encore des élites!

max léon

Ouais, moi, j'aime bien feuilleter le book de mon séjour à NY mais c'est pas pour ça que ça a un grand intérêt littéraire...

Card Jean-Philippe

Peut-être parce qu'après ton séjour à New York, tu n'as pas fait grand chose...
Ceci expliquant peut-être pourquoi ton séjour n'a pas d'intérêt.. et pourquoi, c'est Josyane Savigneau qui sort un livre sur son parcours et non Max Léon...:-)
Mais c'est humain: la jalousie et l'échec sont souvent les causes de propos aigris..

Pierrot Le Fou

Pas lu ce chef d'œuvre, mais j'ai un certificat médical. Les "portraits touchants" de personnalités portraitisées un bon millier de fois me donnent des poussées d'herpès.
Quant au "parcours exceptionnel" de Jojo... Mouais... Moi ça me déprime la réussite. I'm a loser, baby.

max léon

Argumentation légère : tu ne me connais même pas ??? Je suis, si ça se trouve, un grand génie littéraire, en même temps qu'astrophysicien renommé et pianiste de talent. Josyane même peut-être m'admire, rêve de coucher avec moi...

Je parle d'une pratique éditoriale (le livre témoignage de "gens du milieu") et tu répliques par des attaques personnelles : désolé de te le dire mais ça démontre la faiblesse de ta pensée.

MimiDrucker

Notre merveilleuse critique littéraire a su encore, une fois n'est pas coutume chez les gens de talent, faire preuve d'une remarquable acuité d'analyse, d'une formidable expertise de la scène culturelle française, d'un soutien sans faille à l'extraordinaire littérature francophone.
Applaudissons notre géniale et regrettée journaliste de feu l'organe turgescent de la pensée critique française, son courage frisant l'inconscience, son intelligence de vue digne des géants qui nous honorent de leur plume en tutoyant les sommets de l'exceptionnel.

Chapeau bas, mademoiselle Savigneau!

Card Jean-Philippe

Si tu avais autant de talent, d'intelligence et d'activités que tu prétends en avoir.. peut-être passerais-tu alors plus de temps à parler des choses qui te passionnent, plutôt que de celles que tu n'aimes pas.

Car... Déjà 3 messages de ta part sur un livre qui ne t'intéresse pas, (et que tu n'as probablement pas lu d'ailleurs...), écrit par une personne que tu n'apprécies pas... Ceci est bien plus révélateur sur toi que tous les CV que tu pourrais fournir..

max léon

Là encore, tu ne me connais pas : comment peux-tu savoir que je passe plus de temps à critiquer ce que je n'aime pas qu'à parler de ce qui me passionne ? ma vie se résume-t-elle à mes interventions sur ce blog ?

Tu as une bizarre façon de penser et de t'exprimer, jean-philippe card.

Card Jean-Philippe

Concernant "l'inflation de l'égo" (pour reprendre tes termes) que tu attribues volontiers à Josyane Savigneau, tu en connais décidément un rayon!
Et puisque je ne pense pas "comme toi", tu en déduis donc que ma façon de penser est "bizarre".

Ca laisse songeur quant au respect que tu accordes aux opinions qui ne vont pas dans ton sens: "Max Léon où la pensée unique"...

MimiDrucker

Notre merveilleuse blogueur a su encore, une fois n'est pas coutume chez les gens de talent, faire preuve d'une remarquable acuité d'analyse, d'une formidable expertise de lablogosphère française, d'un soutien sans faille à l'extraordinaire net attitude francophone.
Applaudissons notre génial ami favorable à une meilleure communication sur le web, son courage frisant l'inconscience, son sagesse de vue digne des géants qui nous honorent de leur plume en tutoyant les sommets de l'exceptionnel.

Chapeau bas, monsieur Card!


(salut l'artiste!)

max léon

Tu n'es pas un grand psychologue.

Bon, arrêtons-là, je crains même que certains de ces comment disparaissent rapidement et on y perdra, ma foi, pas grand-chose.

MimiDrucker

Notre merveilleux Max a su encore, une fois n'est pas coutume chez les gens de talent, faire preuve d'une remarquable acuité d'analyse, d'une formidable expertise de la blogosphère française, d'un soutien sans faille à l'extraordinaire net attitude francophone.
Applaudissons notre génial ami favorable à une meilleure communication sur le web, son courage frisant l'inconscience, sa sagesse de vue digne des géants qui nous honorent de leur plume en tutoyant les sommets de l'exceptionnel.

Chapeau bas, Léon!

(formidable saltimbanque!)

Card Jean-Philippe

Avec tes propos de censeur ("Ce qui ne m'intéresse pas n'est pas intéressant" ou "Tu ne penses pas comme moi, donc ta pensée est bizarre"), j'ai du mal à imaginer que tu puisses t'élever contre une éventuelle censure de notre échange.

Mais pour finir ce petit échange sympathique, je te donnerai quand même raison sur un point: Je ne te connais pas, Max Léon: Je n'ai effectivement pas d'extrêmistes dans mes proches...

Bonne soirée

max léon

arf, ça y'est : tu as sombré dans le ridicule.

Une chose intéressante, néanmoins : ce bon jipé, pour une mystérieuse raison, représente bien ce genre de gens qui pensent "qu'ils ont réussi" et que ceux qu'ils ne connaissent pas sont des ratés, donc aigris et jaloux. Nous savons que tout ceci et trés relatif mais ça ne les effleure pas, pas en public, en tous cas. De fait, ils s'entre-autorisent à raconter leur vie dans des bouquins, pour s'entre-lirent, s'entre-congratuler et même entre-polémiquer (parce que c'est tellement excitant de s'encrapuler dans une bonne polémique consanguine). Vont-ils jusqu'à se dire que leur prose peut éventuellement éclairer quelques pauvres petits ratés, voire participer à leur aura supérieure auprés du petit peuple ? Je ne saurais le dire. J'appelle ça de la vulgarité et je reconnais volontier que c'est un parti pris.

MimiDrucker

Merveilleuse vulgarité! Formidable parti pris!

Sebastien Granger

A l'attention de Max Leon,

Je trouve tes propos extrêmement choquants.

C'est bon, On a compris que tu n'aimais pas Savigneau, que tu n'aimais pas ce livre, bla bla bla! On peut être d'accord avec toi, bien sûr, mais tes propos deviennent carrément incorrects, voir ordurier et personnellement, c'est ce qui me dérange le plus. Tu n'es pas obligé de traiter de "râtés" les gens qui apprécient ce livre!

Je n'appréciais pas particulièrement Savigneau, mais si cette femme était autant dénuée d'intérêt que tu le prétends, tu ne prendrais pas la peine d'écrire des tonnes de messages sur elle.

Quant au livre,je l'ai trouvé intéressant. J'ai aimé découvrir une personnalité dont j'avais une autre image depuis quelques années. Certes, je regrette encore certains de ses choix ou de ses mises en avant à l'époque où elle dirigeait le Monde des Livres mais ce n'est pas pour autant qu'il faut diaboliser cette femme, ni traiter ses partisans de râtés!

PhJ.

Diaboliser ou insulter, non, d'accord, mais enfin JS a "terrorisé" tout le monde (de l'édition, bien sûr, pas les boulangers ou les dentistes) pendant des années, a plus que profité de sa puissance, avec arrogance et sans pitié – je trouve un peu facile et faiblard de venir pleurnicher maintenant.

Serious Lee

Ce qui compte, finalement, ce sont les actes plus que les écrits. Mettez les actes de l'ex-responsable des Livres face à son écrit, et faites la comparaison.

Serious Lee

Merveilleuse puissance! Formidable arrogance! Fantastique pitié! Magnanime Janenada! Sage Serious Lee! Inénarrable Wrath!

(salut bonhomme!)

Sebastien Granger

A la lecture de ce livre, je n'ai repéré aucune "pleurnicheries". Juste un droit de réponse aux accusations et aux attaques (et encore, il est somme toute assez fugitif dans ce livre). Cette femme a quand même été "sujet à polémique" et que ce soit à tort ou à raison, son droit de réponse m'apparait donc légitime et intéressant (n'en déplaise aux esprits chagrineux qui choisissent ce qui est intéressant et ce qui ne l'est pas).

Et puis tantôt on lui reproche d'être "complaisante", tantôt on lui reproche de "terroriser", alors il faut savoir...

Il est possible qu'il y ait un peu des deux, certes. Je pense qu'on ne dirige pas le Monde des livres pendant tant d'années sans faire de faux pas...ni sans faire preuve d'un caractère impossible (comme elle le reconnait elle-même)

Mais si aujourd'hui, malgré sa destitution, Savigneau compte encore un grand nombre de partisans au sein de l'édition, c'est qu'elle n'a pas dû être la "terreur" que l'on décrit...

Serious Lee

Non, Sébastien. C'est qu'elle a encore tout simplement un certain "poids".

Sebastien Granger

Si ça peut vous faire plaisir, Savigneau est nulle, n'a aucune culture, aucun talent, est humainement débectable, et son attitude relève quasiment du crime contre l'humanité.

Bref...
Je n'en pense pas moins que lorsqu'on a dirigé le Monde des Livres comme elle l'a fait pendant tant d'années (faux pas ou non, erreurs d'appréciation ou non, caractère impossible ou non), ce n'est pas le fruit du hasard.

D'ailleurs, quand on voit le gâchis qu'est devenu le Monde des livres depuis la destitution de Savigneau en 2005, ça en dit assez long sur les compétences de JS finalement.

Ramon

Sébastien Granger ferait des râtés?
Mais non!

Des pâtés...

Des ratés cela se saurait!

max léon

Qui pense que jipé card et seb granger ne sont ici qu'une seule et même personne ?

Contresens énorme du jipé seb sur mon pourtant trés court et trés simple texte : de fait, que répliquer ?

Une seule chose : diriger le Monde des livres, comme être président du conseil général de la creuse ou directeur général d'une entreprise de transport prouve seulement qu'on se débrouille (d'une manière ou d'une autre) dans les petites guéguerres mesquines pour le pouvoir et la gloriole, qui sont le lot quotidien de notre monde, versant socio-économique.

Une dernière précision : je n'ai personnellement rien contre cette brave josyane, pour tout dire, avant de lire son nom ici, je ne le connaissais même pas.

Sebastien Granger

Qui pense que max leon, ramon, serious lee, PHJ.... ou autres, sont les mêmes personnes?

Si l'on s'en tient à l'argumentation de Max Leon: Même avis, même personne, non?

J'ai - à quelques nuances près - le même avis que Jipé Card sur ce livre, si ce n'est que Josyane Savigneau m'a parfois ulcéré (comme je l'ai déjà dit) lorsqu'elle dirigeait le monde des Livres.

Mon dieu! quel crime horrible que d'oser avoir le même avis qu'une autre personne qui elle, ose s'opposer à l'avis de Max léon!

D'ailleurs, j'avouerai un autre point commun avec jipé card lorsqu'il soutient que max léon est extrêmiste. Mais à cela, j'ajouterai que max cherche à noyer les faiblesses d'une argumentation dictée par un cerveau malade, sous des propos mesquins, incohérents et stupides. Il n'en sort hélas pas grandi mais ne semble pas avoir la lucidité nécéssaire pour s'en apercevoir.

Puisqu'il est évident que max leon est ici pour dicter ce qu'il est de bon ton de penser (Ô consensuel, quand tu nous tiens!) et pour foutre la merde, n'ayons pas peur des mots, je ne tiens pas à poursuivre le débat, sur un blog qui semblait pourtant intéressant et sur lequel je pensais qu'un échange "sain" était pourtant de mise.

Je pensais innocemment que la littérature servait à ouvrir l'esprit et à échanger sereinement, et non à déblatérer sur des livres qu'on a pas lu, écrit pas des personnes qu'on ne connait même pas.
Je me suis trompé....Peut-être faut-il souscrire à la pensée de Max Léon pour être bien vu sur ce blog?

Merci à vous, Monsieur Max Leon pour votre remarquable démonstration de fascisme (pseudo)intellectuel.

max léon

Trop fort !

MimiDrucker

Délicieux Trop fort!

MimiDrucker

Délicieux Trop fort!

Mim

Formidable bégaiement!

Stalker

Rions un peu...

Generic Viagra

congratulation and thanks Josyane Savigneau, for sharing this excellent blog

Smead labels

Josyane Savigneau doing very awesome job keep it up and I'll try to read some more your blogs nice to find your blob.

the smokeless cigarette

Your ideas upon new tactics on this subject were informative and an excellent help to me personally. Thank you for leaving out time to write out these things as well as sharing your opinions.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

PODWRATH: interviews d'écrivains et éditeurs

S'abonner aux PODWRATH

stats