Ma Photo

Twitter

  • Follow wrath_lmj on Twitter

Mon ancien blog

Revues littéraires

« Une rentre de janvier interdite aux femmes | Accueil | Les gros vendeurs aident les petits? (Mon oeil!) »

15 janvier 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

alexio

Salut Wrath

je te conseille la lecture du nouveau récit de Jacques Chessex, intitulé "Un juif pour l'exemple", qui revient sur un meurtre aux relents nazis dans la Suisse des années 40.

bien à toi

Jasper

"Le Liseur". Mon dieu, quel titre horrible!
Comment un éditeur digne de ce nom a-t-il pu laissé passer ça?

Juliann

justement Jasper, je trouve ce titre intriguant...

François Martini

Ça fait comme qu'un stagiaire qui cause la france qu'habiterait dans le 9-3. Il aurait trouvé le titre du fil grâce qu'il a appris l'allemand au kholège ! Tu vois le topo. Ta race.

michel taupin

Dans le 9-3, Fran-Fran, beaucoup de gens causent mieux la France que vous, n'ont pas de cousin dans l'édition, peut-être, mais savent l'orthographe et la grammaire, ce qui, vous en conviendrez, est plutôt une bonne chose quand on veut devenir écrivain.

Jasper

(Y a un nid de pisse-froid(e)s par ici...brrr...je retourne sous ma couette.)

@Juliann: mais l'un n'empêche pas l'autre. oui, intriguant...tellement il est mauvais.

Dahlia

Ah je l'ai lu quand j'avais 16 ou 17 ans celui-ci... J'en garde un excellent souvenir, si bon que je n'ose presque pas le relire de peur de le trouver moins bon qu'à la première lecture. (Et en quoi le titre vous choque? Ca m'a jamais fait tiquer en tout cas)

Jasper

Eh bien, je vais te dire, ma petite Dahlia, en quoi ce titre est mauvais ("choquant" est un peu fort...consternant serait plus approprié). C'est une mauvaise traduction, une traduction qui se veut, qui plus est, "créative". Et on s'en fout de la créativité du traducteur! Son boulot s'est d'être au plus près du texte, pas de nous montrer comme il est un individu original, créatif (il n'a qu'à écrire des romans!). En plus là c'est raté. Le Liseur. Ca fait faute de français (et ne me dites pas que c'est voulu, ce genre d'arguments bidons est irrecevable!). A la rigueur Le Lecteur, dans sa banalité générique, aurait pu évoquer quelque chose. Mais Le Liseur. Pourquoi pas Le Liseron, aussi!

PhJ.

Les traductions de titres sont encore plus consternantes que les traductions du reste. Et comme dit Jasper, on sent souvent que le traducteur veut faire son malin – montrer que s'il voulait, il pourrait inventer des trucs, lui aussi (bon, ce qui est possible également, c'est que, comme souvent, ce soit l'éditeur qui mette son grain de sel (son baril de saumure) sur le titre, et que le traducteur n'y soit pas pour grand-chose). Je viens de lire un Chandler (bien traduit d'ailleurs) intitulé à l'origine "The little sister", et devenu en français : "Fais pas ta rosière !" Non seulement c'est ridicule, mais surtout, je serais bien plus attiré par un polar qui s'appelle "La petite soeur" (ça sent le vice et le coup tordu) que "Fais pas ta rosière !" (ça sent le plouc).

Jasper

@PhJ: you're right, man. "Fais pas ta rosière", c'est marrant mais c'est trop connoté années 60, la bande à Auidiard et autres Tontonsflingueureries (très drôle mais c'est pas le sujet).

Quant à l'éditeur qui se pique de trouver des titres...raaaaaah...qu'on lui plante un pieu dans le coeur, à ce vampire des mots!
Si ya bien quelqu'un qui peut, qui doit trouver un titre à SON livre, c'est l'auteur. Bon, après, en cas de panne absolue, un bon éditeur, généreux, travailleur, pourra toujours proposer quèchose...mais ça doit rester l'exception!!!

Brice Mathieusent reste pour moi, l'un des "grands" traducteurs du domaine anglo-saxon. Justement parce qu'en lisant ses nombreuses traductions (10/18, entre autres), on ne sent pas le côté insupportable"attention je vais faire mon malin avec une petite prouesse stylistique dont vous me direz des nouvelles".

sirius

@PhJ : hhmmm ça fleure bon la Série Noire d'une certaine époque ça, quand ils éprouvaient le besoin d'audiardiser leurs titres !
@Jasper : autres excellents traducteurs, Freddy Michalski et Jean-Paul Gratias chez Rivages principalement

yibus

Et Claro, côté traduction anglo-saxonne ?

Nicole

@Sirius.
Il y a aussi Philippe Loubat-Delranc. C'est le meilleur ami de ma belle soeur (je ne plaisante pas) et je ne lui ai jamais fait lire mes textes, j'ai pas osé. J'en connais qui ne se seraient pas gêné! Je suis une idiote;)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

PODWRATH: interviews d'écrivains et éditeurs

S'abonner aux PODWRATH

stats