Ma Photo

Twitter

  • Follow wrath_lmj on Twitter

Mon ancien blog

Revues littéraires

« Wannabe pride: n'ayez pas peur de dénoncer les pratiques abjectes des éditeurs! | Accueil | Ecrivains précaires: les nouveaux galériens »

08 avril 2009

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451924f69e201156f103a14970c

Voici les sites qui parlent de Encore une menace de procès :

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Pierre

Bonjour,

J'ose espérer que vous n'ignorez pas ceci :

http://www.maitre-eolas.fr/2008/03/24/905-blogueurs-et-responsabilite-reloaded

Au plaisir de continuer à vous lire.

LeReilly

Du coup si je poste des gros mots tu vas encore avoir des menaces de procès ? (haaaan, la toute puissance du lectorat)

Gadrel

Conneries. Les serveurs de Typepad sont aux USA et tu es installée en GB : le type se prépare à de grands problèmes s'il veut faire appliquer la LCEN. Laisse pisser les pisseurs. Et rappelle-lui que la LCEN punit d'une peine d'un an d'emprisonnement et de 15.000 € d'amende le fait, pour toute personne, de présenter à l'hébergeur un contenu ou une activité comme étant illicite dans le but d'en obtenir le retrait ou d'en faire cesser la diffusion, alors qu'elle sait cette information inexacte.

Igor

Franck Laroze, wannabe habitué des cabales judiciaires (cherchez ce nom lié à la ville d'Argenteuil dans google) cherche à discréditer , depuis quelques mois, CD par diverses manœuvres (biographies truquées, diffamation, menaces diverses, commentaires anonymes sur les blogs), tout ça parce qu'il supporte mal la critique (cf le lien sur mon nom). C'est navrant.

Boris

Franck Laroze invoque systématiquement la LCEN, mais on rigolerait beaucoup si la LCEN lui était appliquée...

Ne pas céder aux menaces des désoeuvrés qui prétendent faire règner un unique son de cloche (le leur) sur les réseaux. C'est du moins le conseil qu'on peut donner aux individus qui ont un minimum de colonne vertébrale.

J'approuve totalement le commentaire de Gadrel. Ils commencent à nous saouler, les censeurs du dimanche qui jouent les terroristes en menaçant de procès sans jamais concrétiser (et pour cause).

zazou

Il semble plutôt que ce soit Chloé Delaume (http://www.chloedelaume.net/remarques/rem427.php) qui cherche à discréditer Franck Laroze depuis des mois (sa réponse: http://www.evidenz.fr/wiki/tiki-index.php?page=chloe-delaume_polemik) et que son mari identifié plus haut comme Igor (voir ici son nom réel: http://fr.contemporain.wikia.com/wiki/Chlo%C3%A9_Delaume#Biographie) en profite systématiquement pour remettre de l'huile sur le feu, ici ou sur Wikipédia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Sp%C3%A9cial:Contributions/Fumazu)... Tout le net est au courant des efforts déséspérés de C. Delaume pour se construire une "légende" sur le dos des autres (en commençant par son premier mari MB Kacem: http://fr.contemporain.wikia.com/wiki/Chlo%C3%A9_Delaume#cite_note-21). Un peu pitoyable tout cela...

lakusha

Vous n'avez pas besoin d'être écrivain, wrath, votre vie est déjà un roman. Vous devriez faire Jesse James

François

J'ajoute le lien suivant à celui proposé par Pierre :

http://www.maitre-eolas.fr/2008/03/25/909-que-faire-quand-on-recoit-un-courrier-d-avocat

Bon courage,
(un lecteur habituellement silencieux)

le koala

savoureux ça, François. Dans la troisième ou quatrième ligne du texte, sous la plume présumée d'un avocat, je trouve le mot:
"Harmaguédon".

Et là j'ai la pupille qui gratouille (fort). On manque un peu de lettre, chez cet avocat-là.
"Armageddon", cher maître, sans blague.
(et encore j'avoue un doute: les deux D, c'est peut-etre un anglicisme).
cela dit, même si ça me contrarie de l'admettre, Gadrel a raison. les lois à portée xtra-territoriale sont rarissimes, mis à part le cas de certains textes américains comme la loi SOX. Alors la LCEN, idem. Si ton bliog est bien hébergé au Royaume-Uni tu n'as à peu près rien à craindre. Déjà que les brittons refusent la coopération judiciaire pour le détournement de fonds, l'évasion fiscale et le grand banditisme ...

24hcolo

Excusez-moi, je suis peut-être de l'ancienne école, mais après "après que", on met l'indicatif et non le subjonctif non ?
Pour le reste du fond du post, ça ressemble fast and furiously à un épisode des feux de l'amour...

Boris

Mais je répète, même hors de toute considération juridique (bidon), je pense qu'il faut résister à ces intimidations ! Le type en a l'air coutumier, cette histoire avec le PS d'Argenteuil est navrante.

Je ne connais pas Franck Laroze.

Par contre je connais Chloé Delaume, et Medhi Belaj Kacem.

Alors quant à savoir qui essaie de se faire une notoriété sur le dos de qui, ma religion est faite !

... Sinon : Harmaguédon s'écrit aussi comme ceci. C'est moins hollywoodien je vous l'accorde, mais c'est pourtant correct.

Ph.J.

Ah le pauvre bonhomme...

Boris

Wrath a déjà beaucoup écrit sur les wannabe.

C'est tout un livre qu'il faut écrire sur eux : lmes wannabe obscurs, qui revendiquent une colossale notoriété parmi l'élite de l'élite de l'élite d'une niche artistique aussi minuscule qu'anecdotique, qui t'envoient leur CV à la tête dès que tu mets en doute leur célébrité, et qui passent grosso modo leur temps à taper leur nom dans Google, qui sont prêts à toutes les turpitudes pour faire parler d'eux, qui font des pieds et des mains pour s'inscrire dans le sillage d'artistes plus consistants qu'eux, qui font le siège des maisons d'édition, qui essaient de copiner avec le gardien de l'immeuble de la soeur de l'éditeur qu'ils aimeraient rencontrer pour leur parler de leur fooormidable traaavail qui pourtant est laid à faire peur, inepte à faire rire, et au total aussi inintéressant qu'eux...

Aaah, les wannabe...

Robert

Ayant parcouru brievement les deux lien qui menent a ce site d'avocat du net, je souhaite bien du courage a ce monsieur Laroze.

MlleQ

@ Boris (ou plutôt "Igor"): je suis très surprise de votre connaissance des faits et gestes de ce M. Laroze et de votre constance hargneuse à le dénigrer, vous ne ferez croire à personne, au vu de vos posts, que vous ne le connaissez pas... Et il est facile de répandre des commentaires insultants come les vôtres sans aucune preuve (je me méfierai à votre place).
Après recherches, il ne me semble pas que sa procédure contre (pas le PS: http://www.evidenz.fr/wiki/tiki-index.php?page=polemik-intro) mais le maire d'Argenteuil soit si "navrante", le médiateur de la république lui ayant publiquement donné raison (http://www.leparisien.fr/argenteuil-95100/le-mediateur-donne-tort-a-philippe-doucet-25-03-2009-453877.php). Et il semble aussi que le Monsieur sache de quoi il parle en matière de droit internet (son rapport et projet de loi DAVSI pour... le PS: http://www.gitton.net/Editoriaux/Projet-de-loi-droit-auteur.pdf).
Je me méfierai donc plutôt des réactions du bonhomme à votre place dans la mesure où:
- publier un mai priivé comme l'a fait WRATH est clairement un délit pénal, et qu'elle habite ou non à l'étranger ne changerait rien à la possibilité des poursuites, qu'elle se renseigne ailleurs que sur Internet...
- vos commentaires sont plus que tendencieux ("prêts à toutes les turpitudes pour faire parler d'eux, qui font des pieds et des mains pour s'inscrire dans le sillage d'artistes plus consistants qu'eux, qui font le siège des maisons d'édition, qui essaient de copiner avec le gardien de l'immeuble de la soeur de l'éditeur", etc). Encore uen fois qui êtes-vous pour vous permettre d'écrire de telles choses ? Toujours en 10s de google, je vois que ce monsieur doit bien se moquer de publier d'obscurs romans parmi les milliers de la rentrée littéraire suivis d'obligations de signatures dans d'aussi obscurs salons du Livre: quand on est joué à plusieurs reprises là où il le fut (centres dramatiques nationaux et théâtre national de strasbourg, entre autres), on n'a que faire de "buzzer" sur Internet comme le fait Chloé Delaume: ça fait vivre beaucoup plus confortablement, et si je ne me trompe pas, publier un livre ne concerne que 2 personnes (l'auteur et l'éditeur), mais monter de tels spectacles suppose de réunir de grosses équipes et capitaux, ce qui implique bien plus de personnes dans la "chaîne de confiance" nécessaire à la création de l'oeuvre. D'où aussi, sans doute, la sourde hostilité depuis toujours entre "gens de plême" et "gens de théâtre": les premiers peuvent très bien s'auto-illusionner, les seconds travaillent avec la réalité et le choc en retour des représentations publiques. Je pense qu'il ne viendrait même pas à l'esprit d'un théâtreux de se permettre pareilles lâchetés que les vôtres sur Internet, caché derrière votre anonymat (relatif) propre aux gens retirés derrière leur bureau..

Robert

Manque de bol les trois liens que vous donnez ne menent a aucune page.

Robert

Je ne comprends pas non plus pourquoi quelqu'un n'aurait pas le droit de publier une lettre ou un mail qui lui est adresse. Quelle loi empeche ceci?

MlleQ

@ Robert: vous avez raison, sans doute un problème de saisie lié à ce blog. Je vous redonne donc les 3 liens:
1) la procédure du sieur Laroze: http://www.evidenz.fr/wiki/tiki-index.php?page=polemik-intro
2) l'article du Parisien avec l'avis du médiateur:
http://www.leparisien.fr/argenteuil-95100/le-mediateur-donne-tort-a-philippe-doucet-25-03-2009-453877.php
3) le rapport DADVSI: http://www.gitton.net/Editoriaux/Projet-de-loi-droit-auteur.pdf
et les commentaires: http://fr.contemporain.wikia.com/wiki/Franck_Laroze#cite_note-DADVSI-44

Quant à votre question "pourquoi quelqu'un n'aurait pas le droit de publier une lettre ou un mail qui lui est adresse", la loi est très claire à ce sujet: vous avez le droit de publier une lettre manuscrite qui vous est adressée (sous certaines conditions), mais pas un courriel qu'on peut ici qualifier de "professionnel" protégé par la loi quant à la confidentialité des correspondances électroniques (je vous retrouve l'article si vous doutez). La jurisprudence est aussi imaparable là-dessus. De plus, le mail publié par WRATH est clairement rédigé en termes mesurés et vise à une confidentialité de la démarche pour prévenir toute procédure (le monsieur est élégant): WRATH est donc tout à fait irrespectueuse de cette volonté et en rajoute dans la provocation en le publiant avec un titre qui pourrait également être considéré comme diffamatoire au vu du contenu du courriel et des précautions de langage qui y sont prises. ceci est un délit pénal, je le répète, et je conseillerais amicalement à WRATH de supprimer tout bonnement cette page: si M. Laroze aura effectivement toutes les peines du monde à faire fermer ce blog basé à l'étanger, en revanche il lui serait tout à fait aisé de faire condamner pénalement WRATH/Mlle Lise Marie Jaillant (qu'elle se rende ou non à l'audience) qui, de plus est ressortisante française, ce qui risquerait également de la priver de ses droits civiques sur le sol français. Mais elle peut également choisir de rester définitivement à Londres en cas de procédure, je ne fais qu'émettre un avis à titre gracieux.
Il faut enfin et quand même se dire qu'on ne peut pas/plus tout faire et n'importe quoi sur le net: le temps de l'irresponsabilité des bloggeurs est terminée, et avec l'adoption de loi HADOPI, vous savez ce qu'il va malheureusement en être de la relation IP/personne physique...

MlleQ

@ Robert: et pour conclure, ce M. Laroze connaissant visiblement parfaitement ses droits, les lois en vigueur, et semblant être très bien conseillé/entouré, je doute fort qu'il laisse WRATH continuer sa provocation un peu - excusez-moi l'expression - "post-adolescente". D'où que je ne saurai trop lu conseiller de mettre cette bravade là de côté: c'est uen chose de chicaner les éditeurs et auteurs, c'en est une autre d'enfreindre publiquement les lis à ce point, face à quelqu'un qui a l'air particulièrement à son affaire en la matière... Maintenant, WRATH se prépare les vacances qu'elle veut, chacun est libre de se bousiller son temps libre.

Gadrel

Chère juriste en herbe, il se fait que je connais assez bien la loi française (les hasards de la vie), donc j'aimerais que vous me communiquiez les références de la loi ainsi que les jurisprudences auxquelles vous vous référez concernant la publication de correspondances privées. Je sens que nous allons rire un très grand coup car vous omettez une grande partie des textes et de leurs nuances. C'est pas bien DU TOUT de faire peur aux autres en comptant sur leur méconnaissance du droit.

Boris

Mais MlleQ (tiens, c'est vous qui contribuez activement à parler de la vie privée de Delaume sur le wikia art contemporain, et mettant les mêmes liens que publiés ici par vous ou par "zazou"...), je ne vois pas l'intérêt de polémiquer avec vous, vous reprenez mot pour mot loes propos de ce monsieur Laroze sur son site - pour moi votre identité ne fait pas vraiment de doute.

Mais quand bien même : je répète : Franck Laroze est un illustre inconnu, dont la notoriété ne doit pas dépasser une petite niche (je ne comprends pas la moitié des choses, très laides d'ailleurs, qu'on trouve sur son site EvidenZ, et l'ensemble me paraît bien fumeux).

D'ailleurs, c'est amusant : Franc Laroze menace lui aussi de publier des correspondances privées sur son site internet.

Medhi Belaj Kacem et Chloé Delaume sont en revanche bien connus dans la sphère littéraire.

Je continue donc à penser que Monsieur Laroze est un wannabe, et que vous contribuez activement à le ridiculiser en en faisant la "promotion" que vous faites ici.

Et en tous cas, essayer de faire peur à Wrath ou aux commentateurs en s'appuaynt sur une mauvaise lecture des textes de loi, c'est tout simplement MINABLE, et typique du wannabe.

J'espère sincèrement que vous n'êters pas Franck Laroze, parce que sinon vous passerez à la notoriété comme un grand malade. Je suis estomaqué quand je lis les kilomètres d'arguties et de "preuves" bidon qu'on trouve sur ces sites, pour des histoires futiles et manifestement d'ordre privé.

Dernier truc : non je ne suis pas "Igor", vous avez un truc contre les prénoms russophones ?

Allez, MlleQ, je ne suis pas d'accord avec vous : faites-moi donc un procès !!!

Boris

Wrath, vous constaterez que MllQ expose en gros ce sur quoi ce type, Laroze, voudrait s'appuyer pour vous censurer.

Ne cédez pas aux menaces des pédants, des wannabe et des juristes à temps partiel, je vous en conjure !!

cassiopée

Chère Mlle Q.

Dire que Boris s'appelle en fait Igor (que ça soit vrai ou pas, peu importe) correspond à un non respect de la vie privée. Donc, vous êtes vous-même en tort vis à vis de la loi.

@wrath, te laisse pas intimider, ou alors efface à la fois les messages de Laroze, ceux parlant de Laroze et ceux insultants pour Chloé Delaume (car c'est de là que tout est parti), les protagonistes pourront toujours aller s'étriper ailleurs :-)

olivier

"Hang on to your ego".

Le pire est à venir

Tiens, en parlant de procédure... je viens de recevoir ça. Alors, à votre avis ?

Les syndicats d'Europe, qu'ils soient ceux de l'édition ou plus encore de la librairie, ont tous manifesté leurs craintes à l'égard de Google Books et de l'accord passé avec les plaignants dans le procès sur les droits d'auteurs. Cette position monopolistique redoutée par tous prend une tournure nouvelle quand on prend en compte tout ce que Google pourra faire...

Depuis quelque temps déjà, un avis a été publié par le moteur concernant la présence ou non de livres dans ses pages :

« L'objectif de ce site est de vous informer sur la proposition de Règlement issue d'un procès de recours collectif entamé par des auteurs et éditeurs, accusant Google d'avoir porté atteinte à leurs droits d'auteurs et à ceux d'autres détenteurs de droits de livres et de hors-textes (cliquez sur les termes pour consulter leurs définitions), en numérisant les livres en question, en créant une base de données électronique et en affichant des extraits sans l'autorisation préalable des détenteurs des droits d'auteurs concernés. »

Trois dates essentielles sont ainsi à retenir pour les auteurs :

celle du 5 janvier 2010, pour remplir un formulaire qui permettra de revendiquer ses livres, et pouvoir disposer des paiements inhérents à leur consultation
celle du 5 mai 2009, pour que votre ouvrage soit retiré de Google Recherche de livres
celle du 5 mai 2009 derechef, pour « faire une demande de récusation ou demander un avis d'intention de participer à l'audience impartiale »

Amis auteurs, vous voilà avertis. On déplorera tout de même que les ayants droit aient à faire la démarche de se désinscrire de cet outil, étant, dans le cas où ils n'auraient pas vent de ce règlement, automatiquement intégrés au catalogue. Mais enfin, ce sont les manières de Google, et manifestement personne n'y peut rien...

De même pour désinscrire ses livres, que l'on soit auteur, héritier de l'auteur, éditeur ou agent, toute une foule de renseignements et de données personnelles sera à fournir.

Comme vous pouvez le voir le système est verrouillé.

Je vous invite donc à vous reporter le plus rapidement possible vers ce lien pour y déclarer les ouvrages que vous désirez soustraire à l'offre Google-Book : le risque étant que, à terme, Google devienne détenteur de fait des ouvrages numérisés, épuisés chez les éditeurs. Une forme d'OPA sauvage sur les catalogues numérisés en devenir des éditeurs du monde entier...

Cependant, c'est à chacun de juger de la nature de cette "proposition".

Je vous invite donc à lire très attentivement les pages suivantes et à remplir les documents présents :

http://www.googlebooksettlement.com/r/home

Lucien Cerise

Marrant d'avoir par la bande des nouvelles de gens qu'on a croisés il y a des années.

hallu

c'est marrant ce blog où une bande d'amateurs aussi enragés qu'aigris se serre les coudes et bave sur un type qui demande poliment ce à quoi il a droit !!! c'est un défouloir pour névrosés & scribouillards inconnus ?

moi j'ai trouvé ça http://fr.film.wikia.com/wiki/Special:ProblemReports/20724
et ça me suffit pour jauger et juger des Boris, Igor, Delaume: ça ricane mais ça couine, pitoyable...

Boris

C'est ça, insulte les gens, maintenant.

Excuse, mais c'est un blog consacré à la littérature et à l'édition. C'est pour ça que FLaroze n'est pas connu ici, et c'est aussi pour ça que ses tentatives de censure passent mal.

William

Il est plus utile qu'on ne le croit au départ, ce blog. Aujourd'hui, j'ai appris une chose capitale : si l'on entend prononcer le nom "Franck Larose", il faut fuir, toutes affaires cessantes.

Gringoire

je ne comprends pas ... si un livre ne plait pas, on a le droit de le dire ! Bonne chance ...

naïve

hum hum, les méthodes de Chloé Delaume et de la bande de ses petits potes sont quand même assez "curieuses" si on va s'amuser à lire çà:http://www.evidenz.fr/wiki/tiki-index.php?page=Chloe-Delaume_polemik. Pas mal de trolls qui y sont décrits semblent avoir déboulé plus haut, en particulier "Boris": je dis ça juste "vu de l'extérieur"...

Igor

Franck Laroze, wannabe habitué des cabales judiciaires (cherchez ce nom lié à la ville d'Argenteuil dans google) cherche à discréditer , depuis quelques mois, CD par diverses manœuvres (biographies truquées, diffamation, menaces diverses, commentaires anonymes sur les blogs), tout ça parce qu'il supporte mal la critique (cf le lien sur mon nom). C'est navrant.

zork

Tiens, le mari de Chloé Delaume (Igor, au-dessus) vient encore dauber sur Laroze jusqu'ici: il a pas du aimer de se faire griller grave avec sa miss. Ah les blaireaux ! Faut qu'il fasse quand même parce que niveau "diffamation, menaces diverses, commentaires anonymes sur les blogs", c'est plutôt les Delaume-Scotto d'Abuso qui en font des tonnes (suffit d'aller sur le lien, on en apprend de belles: http://www.evidenz.fr/wiki/tiki-index.php?page=Chloe-Delaume_polemik), oh la mauvaise foi Igor ! Laroze vous a grillés, c'est tout, faut être beaux joueurs ! Et la pseudo "biographie truquée" dont tu parles (http://www.evidenz.fr/wiki/tiki-download_file.php?fileId=117), Igor/Thomas hein, moi je l'ai trouvée méchamment plus instructive que ce que tu contrôles ailleurs: elle a pas 15 000 procès aux fesses avec tous ceux qu'elle a pourris sur le net ? Même son éditeur (L. Scheer) le dit, faut le faire ! Ah les pingouins ! Finalement, bon ou mauvais, tout ça c'est du buzz pour Delaume: une gothique, ça aime la noirceur :-)

Très étonné

Je ne comprends pas cet "article" ni sa nécessité: il est intitulé "Encore une menace de procès" alors que le message (privé) de ce Monsieur Laroze mis en ligne de façon fort peu élégante (et même contraire à tous les principes & lois) par Mlle Jaillant dit tout le contraire et s'adresse à elle de manière très courtoise... Mlle Jaillant, vous ne seriez pas de mauvaise foi, un tantinet paranoïaque, voire franchement vulgaire ? Il est curieux que ce Monsieur se laisse ainsi traiter sur votre site où je découvre plus haut dans les commentaires la récurrence d'un certain "Igor" le traitant de "wannabe" de façon outrancière alors qu'une simple recherche internet prouve le contraire (je dis cela suite à l'annonce de cette manifestation http://www.evidenz.fr/evz/rencontres-arras/Rencontres-plateau_arras_07052010.htm relayée par "La voix du nord" - http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Arras/actualite/Secteur_Arras/2010/04/29/article_l-ecriture-de-plateau-en-question-avec-p.shtml - qualifiant les rares artistes invités d'"artistes français et étrangers de grande renommée, avec un point commun à chacun : une nouvelle manière de penser la mise en scène et l'écriture d'un spectacle"... Comme wannabe, il me semble qu'on fait mieux, non ? Mlle Jaillant, si vous voulez éviter d'être maltraitée par le monde de l'édition, ce site vous servant visiblement de défouloir et de tribune de vos aigreurs, que ne commencez-vous d'abord par respecter les artistes vraiment reconnus ?
(post laisé suite à une recherche internet sur le nom de ce Monsieur faisant apparaître une photo menant à ce curieux article)

bonzo

euh WRATH: vous délirez ou quoi ? En quoi y a-t-il des menaces dans ce courriel plutôt sympa, c'est plutôt le contraire ??? Qu'est-ce qui vous prend ?

michelle lee marella

oui mais vous voudriez savoir ce blog, on vous insulte madame wrath et on a meme montre votre photo: la laideuse.. mon dieu...
RING - Wrath : la machine à laver programmable de linternet
8 mars 2010 ... Wrath, ou la laideur de l'être qui s'aliène à son propre ... Si procès il y a, je peux vous assurer de mon témoignage et deux amis écrivains ...
www.surlering.com/.../wrath-la-machine-a-laver-programmable-de-l-internet - En cache

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

PODWRATH: interviews d'écrivains et éditeurs

S'abonner aux PODWRATH

stats