Ma Photo

Twitter

  • Follow wrath_lmj on Twitter

Mon ancien blog

Revues littéraires

« Faïza Guène à Londres | Accueil | Marc Lvy, Le Premier Jour: un grand roman d'aventures, avec des lphants, des volcans et des bateaux! »

21 juin 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Gérard

En fait l'expérience montre que l'écriture la plus jaillissante, saillissante si j'ose, (et j'ose), vient toujours des moments les plus inattendus. C'est quand tout s'oppose à l'écriture, quand ce n'est vraiment pas le moment ni l'endroit, que quelque chose d'un peu neuf vous vient sous la plume. Sinon, c'est quoi : du remplissage ? De l'enfilage de perles ? N'ayez aucun moment pour écrire : et écrivez ! N'ayez aucun signe encourageant : et écrivez !

Crunch le grinch

Bon choix d'image ! Cette jeune femme, au demeurant charmante, réussi l'exploit de lire en se cachant les yeux. Faut-il y voir un message ? Je n'ose m'interroger.

le koala

D'un autre côté, comme manifestement ele se tape de la chick-litt qui tache, elle ne rate rien. C'est pas là-dedans qu'ele aurait appris du vocabulaire.

Don Lo

C'est vrai, Gérard, mais on peut aussi se faire plaisir en prenant le temps d'écrire... avec un peu de chance, ça fera aussi plaisir au lecteur.

*mode promo on*
J'ai écrit mon nouveau roman pour me détendre l'été dernier, sans autre objectif que de me faire plaisir à hauteur de 10 000 caractères par jour. Hasard, il a aussi fait plaisir à un éditeur et il sort le 9 juillet. Djeeb le Chanceur, roman d'aventures extraordinaires, sans plus d'ambition.
*mode promo off*

La torture du wannabe ou de l'auteur quêtant les signes décourageants, très peu pour moi

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

PODWRATH: interviews d'écrivains et éditeurs

S'abonner aux PODWRATH

stats