Ma Photo

Twitter

  • Follow wrath_lmj on Twitter

Mon ancien blog

Revues littéraires

« David Kersan "l'agent littéraire" de Dantec menace de bloquer l'accès à mon blog | Accueil | Nicolas Rey: De “Vitamines” à “Un léger passage à vide” »

18 décembre 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Un sale nègre

http://manuscrits.albin-michel.fr/index.php

Le manuscrit N° 11111 reçu le 19/05/2005
est en lecture.

Marc ARCHIPPE

Bonjour,
Vous attirez mon attention sur le régime juridique de l'éditeur de "blog". En effet si vous portez un quelconque jugement "journalistique" c'est une position qui vous protège jusque devant le juge. Je m'explique: Ce bouquin de Bob Mayer, vous auriez pu dire "il est semblable à une foule d'autre bouquins du type "Conseils pour devenir riche" et donc Bob Mayer fait de l'argent avec la naïveté des appentis écrivains" Alors, Bob Mayer pourrait vous attaquer parce que votre texte porte atteinte à son "honneur" et vos propos être considérés comme diffamatoires. C'est donc à celui qui "demande" de "prouver" que le préjudice existe et en apporter la preuve, cf l'adage latin que l'on apprend en 1ere année de droit: "Actor incumbit probatio" (c'est au demandeur d'apporter la preuve de la faute). Et c'est là que ma réflexion se porte tant sur ce que vous venez de vivre avec cet agent et votre hébergeur, que ce que je pourrais moi-même supporter pour mes écrits sur mon site ( www.archippe.fr )largement plus offensif en matière de société que votre prudent "conditionnel". ( Je pense que ce conditionnel est pour le moins, une bonne chose)Cette réflexion m'oblige donc à constater que les textes concernant la liberté d'expression sont plus éfficaces lorsqu'il s'agit de ceux qui protègent le presse et les journalistes! Voilà pourquoi ce matin, le médecin français de Johnny (prononcer "Joni")attaque en diffamation Camus son producteur et pas les médias qui ont relayé le "conditionnel"..." L'opération aurait été un massacre...sic" La différence est donc là: nous n'avons pas de carte de presse et si le demandeur venait à nous attaquer, je suis à me demander si la charge de la preuve qui lui incombe ne serait pas un peu plus légère...Voilà, je propose donc un bon sujet de thèse, si un jeune juriste consulte ce "post": "Régime Juridique de l'éditeur de blog sur le Web"
Toujours Cordialement

lekoala

Ecrire pendant les vacances de Noël ? Quelles vacances de Noël ?
Les traditions gauchistes sont en voie de suppression dans ce pays, voyons, Wrath.

Non, il va falloir écrire au boulot et faire passer ça en heures sup'. je ne vois que ça.

Scott Summers

Pour info, le conditionnel n'est ni une bonne chose ni une mauvaise chose : il n'a tout simplement aucune valeur juridique et ne protège de rien en cas de procès. Relayer une rumeur diffamatoire, même en modalisant avec des "il semblerait", "il parait", "on dit que", ou des conditionnels à tour de bras équivaut à diffamer soi-même, point. En droit, c'est comme ça. Votre défense ne peut pas être "c'est pas moi qui l'ai dit" ; affirmation directe ou indirecte, vous devez prouver la vérité de ce que vous avancez, ou au moins votre bonne foi et le fait que cette affirmation relève d'une enquête minimale sérieuse (sans être forcément ultra-bétonnée, on vous demande pas d'avoir fait un travail de détective). Autant dire, malgré tout, que ramasser une rumeur sur le net ne suffit pas : à ce compte, le 11 septembre n'a jamais eu lieu, n'est-ce pas ?

Francois Martini

Nous savons désormais que Wrath ne travaille pas : elle est toujours étudiante.

iorol

Effectivement, l'écriture est un mal d'étudiants oisifs, stimulés bien mal à propos par leurs professeurs, et qui croient pouvoir faire "au moins aussi bien" que les textes qui leur sont donnés en photocopies.
Le travail guérit de cette suffisance et de cette prolixité.

http://iorol.over-blog.com/

Lucien Cerise

A Scott Summers : pour etre précis, il n'existe aucune rumeur sur le net disant que le 11 septembre n'a jamais eu lieu.
Par contre, il existe sur le net la rumeur que vous propagez : celle qui dit qu'il existe une rumeur sur le net disant que le 11 septembre n'a jamais eu lieu.
Mais bon, on s'éloigne du sujet... ;-)

Marc ARCHIPPE

Pour Scott Summers, et sans polemiquer, vous avez lu mon post à l'envers et ma formation (sans jouer les doctes juristes...)m'autorise a réaffirmer que c'est le demandeur (celui qui se sent diffamé) d'apporter la preuve qu'il y a diffamation. Ici le sujet était de savoir si le fait que Wrath ne soit pas journaliste, et son blog ne soit pas un média "habituel" l'autorise à transporter une rumeur sur un personnalité publique, rumeur qu'elle tient d'un tiers qu'elle désigne comme tout bon journaliste. Exactement comme TF1: "Mr Camus-producteur nous dit que le toubib est un boucher" et le toubib assigne Camus et pas TF1.Voilà je posais simplement la question de la responsabilité de l'éditeur de blog dans la chaîne de l'information...et de la rumeur.
Bien à vous

wrath

@François Martini: à croire que vous ne savez pas que même dans les pays anglo-saxons, on a des congés payés. Par exemple, la plupart des bureaux londoniens sont fermés entre le 23 décembre et début janvier.

@Iorol: mettre des liens vers son blog systématiquement, ça s'appelle du spam. La prochaine fois, je supprime.

@Lucien Cerise: ah bon, je croyais vraiment que...(discussion sans fin en perspective!)

remi sans blog

@wrath : les liens vers les blogs sont quoi qu'il en soit dans les signatures, sans cette façon de faire de la pub sans en avoir l'air, il est fort à parier que beaucoup moins de personnes laissent des commentaires...

wrath

@Remi sans blog: "les liens vers les blogs sont quoi qu'il en soit dans les signatures"; Justement, pas besoin d'en rajouter. Vous remarquerez que les autres commentateurs (Le koala, F. Martini,...)ne mettent pas de liens en fin de message, à part quand il y a un rapport direct avec le post.

Schlabaya

François Martini n'est peut-être pas le meilleur exemple : il ne met pas de lien, mais ne vient que pour parler de son livre...

Francois Martini

Je vais parler des autres, pour changer

vacances

Merci marc archippe pour votre intervention bien utile

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

PODWRATH: interviews d'écrivains et éditeurs

S'abonner aux PODWRATH

stats