Ma Photo

Twitter

  • Follow wrath_lmj on Twitter

Mon ancien blog

Revues littéraires

« Les écrivains travaillent-ils assez? | Accueil | Ce que gagnent les éditeurs »

13 avril 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Marc Archippe

...pour faire suite à la jurisprudence Belphégor. Le musée du Louvre avait assigné Arthur Bernede, l'auteur, car les visiteurs boudaient le musée de peur d'y rencontrer le fantôme ! Rires...Je déconne c'est une blague.
Plus sérieusement, cette action n'a aucun chance devant la juridiction puisque le marché est un lieu public, sauf bien sûr si l'auteur a été assez sot pour mentionner le nom réel des boutiques ou celui des tenanciers.
Peut-être un coup magistral de com?

novi

Écrire est dangereux, et de citer Saviano, ou pire encore cet auteur de polar hongrois retrouvé criblé de balles ( il faut dire que ses romans était d'un réalisme à faire rougir de honte le pathétique microcosme du polar français); Bob Garcia, modeste entrepreneur -éditeur, qui n'ayant jamais sans doute penser comme tout entrepreneur expérimenté à organiser son insolvabilité - au minimum- en est obligé aujourd'hui pour échapper à la saisie de ses biens, d'en appeler à la solidarité publique.

Il n'est pas sûr que l'affaire puisse faire jurisprudence à mon avis, chaque affaire de ce style étant souvent par trop différente, néanmoins, ce sera un jugement attendu pour le moins.

Chab

Tenez, votre prochain billet :

http://bibliobs.nouvelobs.com/20100412/18830/flops-en-stock-pecresse-huster-bhl

Gondolfo

Oui et cela fait aussi des liens rémunérateurs pour le site via Amazon... Géant :)

Hubert Bonnisseur de la Bath

Eh ! l'écrivaine !... Tu ne pourrais pas parler de littérature, de temps en temps ?

Thierry Tuborg

"... une auteure quasi-inconnue..."
Lalie Walker, une auteure quasi inconnue ? Allons donc !

Panthere

Bienvenue à ce procès. Grâce à lui on parle de cet auteur ^^

novi

@Thierry,

Le auteurs de polars français sont tous des quasi-inconnus de nos jours - renseignez- vous ! Et pour cause, lorsque tous les sites dédiés ne consacrent leurs colonnes qu'aux auteurs américains ou nordiques. Résultat,tous le monde connait Ellroy et personne Walker.

L'auteur hexagonal ne survit plus que par les salons du livre. Un conseil, si vous voulez vendre beaucoup de livres, ne signez pas chez Fleuve Noir, mais chez un petit éditeur dynamique, possédant la fibre du commerce forain.

Thierry Tuborg

@novi ("Un conseil, si vous voulez vendre beaucoup de livres, ne signez pas chez Fleuve Noir, mais chez un petit éditeur dynamique, possédant la fibre du commerce forain.")

C'est exactement ce que je fais !

Varg

Les bons et moins bons auteurs de polars français sont connus et lus. Peut-être pas tous de quoi en vivre mais c'est pareil pour la littérature blanche. Walker est lue et connue et est à la tête d'une production conséquente pour différents éditeurs.

De toute façon que les sites et foras dédiés au polar ne parlent que des Amerlocains et des nordiques ne doit pas trop vous gêner, novi, puisque votre théorie est que plus personne ne les fréquente...

Lise Marie, je n'ai pas vraiment compris la relation de cause à effet supposées entre une affaire gagnée contre une petite structure qui permettrait de faire cracher les gros éditeurs par la suite. On ne fait pas un minimum de droit en IEP ?

novi

@Thierry,

Ah oui, je viens de faire un tour sur le blog. Félicitations pour tous ces livres et le travail accompli (pressbook sympa).

novi

AH cher Varg !

Que ne m'amuserai-je sans vous. Ils sont lus, me dites-vous, bien sûr. En aparté, mais tout à fait entre nous, n'est-ce pas..., des ventes de 3000 exemplaires ne vous interpellent point ? Remarquez qu'avec des bons à tirer guère plus exponentiels, hein : on risque pas d'en vendre plus.

Si l'on considère qu'autrefois, un roman noir se vendait à 80 0000 exemplaires -cherchez l'erreur ?

Quant aux sites de polar et blogs affiliés, je n'ai aucune théorie, me contentant de savoir lire un compteur google, un rank, et surtout de savoir compter jusqu'à mes dix doigts de la main lorsqu'il s'agit de comptabiliser des intervenants ; démarche professionnelle d'ailleurs qui me permet de ne plus perdre de temps à y afficher de la promo, surtout que depuis Face Book, j'ai amélioré ma visibilité de 1000%...

What else ?

Varg

novi, dans votre temps béni des 80 000 exemplaires (qui tirait à ces quantités d'ailleurs ?) combien étaient-ils à écrire et pour quelle qualité ?

Maintenant vous avez pléthore d'écrivains et d'écrivaillons et un public élargi pour un polar qui a muté pour s'adapter à ses nouvelles cibles. Une fois encore, mais cela n'entre pas dans vos esgourdes, il n'y a jamais eu autant de polars offerts et le policier, avec la BD et les livres pratiques, assure les fins de mois de la plupart des maisons d'édition. Même à 3000 exemplaires/tirage, il s'en vend plutôt beaucoup. Et il s'en lit encore plus, si vous regardez la rotation dans les bibliothèques publiques...

Que la production actuelle ne vous plaise pas - pour ce que vous en lisez - est un autre problème. Elle ne me plaît guère non plus 8 fois sur 10, mais pour les deux livres qui vaudront le coup, je continue de lire sans cracher dans la soupe. Je n'avais d'ailleurs pas une meilleure proportion il y a trente ou quarante ans.

Savez lire un compteur Google et un rank (qui n'est pas un indice de fréquentation, soit dit en passant) ? Vous avez accès aux comptes Analytics de ces sites ?

Ruben

oui

novi

@Varg

Je suis perplexe, tout en vous accordant le point sur la divergence entre le nombre d'auteurs dans les 70-80 et aujourd'hui. Il faudrait se pencher sur la question, quoique FleuveNoir, par exemple, publiait beaucoup plus qu'aujourd'hui,non ? Peut-t-on comparer la série Special Police, plus les espionnages, avec la place occupée en rayon par le regional actuellement ?

Sur votre dernière question, je ne vous répondrai que par un sourire énigmatique. Enfin sans entrer dans ces sordides détails, il est facile de s'apercevoir que tous les forums se cassent la gueule ( celui de Wrath restant en bonne santé à ce niveau)- les causes structurelles,vous les savez comme moi : censure,dirigisme, petites magouilles, médiocrité globale qui en découle, etc...

Varg

novi, pour vous avoir fréquenté, il n'y a pas si longtemps et dans d'autres lieux, où vous affirmiez péremptoirement des choses inconcevables et où vous montriez une méconnaissance totale de ce qu'était le ouèbe, je prend votre "sourire énigmatique" pour ce qu'il est : une forfanterie supplémentaire de votre "personnage", qui aimerait tant passer pour autre chose qu'un vendeur de solutions téléphoniques.

Pour vous dire donc qu'il n'est pas facile de juger de la fréquentation d'un forum, d'un site ou d'un blog comme cela, de visu.

novi

@Varg

"""Le masque du clown est le reflet du pouvoir.
On ne sait jamais quelle réalité,il dissimule.
On croit savoir, parfois.
On se trompe, souvent.
(Joel Houssin, masques de clowns.FN).

J'ai pensé dans ma grande mansuétude, qu'un peu de poésie matinale, vous aiderait à retrouver le chemin de l'humilité face à ce que vous ignorez.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

PODWRATH: interviews d'écrivains et éditeurs

S'abonner aux PODWRATH

stats