Ma Photo

Twitter

  • Follow wrath_lmj on Twitter

Mon ancien blog

Revues littéraires

« Prix Orange du Livre 2012: le match des éditeurs! | Accueil | Editions [Mic_Mac]: les auteurs en colère! »

21 mai 2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Le ciel est bleu

Selon Yasmina Reza, Sarko aurait dit en 2007 (à propos de Ségo) :
"Ce n'est pas sûr que le fait d'être nul soit un handicap en France."

Appliquée à Xavier de Moulins, la phrase sonne cruellement juste.

Passant

Je ne comprends pas votre raisonnement, Wrath : le chiffre de 8.000 que vous citez montre simplement que, même avec un réseau de chers collègues dans les médias, même avec les bonnes critiques qu'ils pourraient apporter (je ne les ai pas vues), un auteur n'est pas sûr d'avoir des ventes qui cartonnent.
Ce roman est peut-être simplement médiocre.
De là à en induire ce chiffre de 500 pour les inconnus, c'est complètement pifométrique.
Ce chiffre de 500 pour le premier livre d'un auteur inconnu est parfois cité par des gens du métier, mais ce n'est alors qu'UNE MOYENNE, une vague moyenne prétendument calculée... sur des chiffres inconnus. De nombreux premiers romans d'inconnus font beaucoup mieux, et même beaucoup mieux que M. de Moulins.
A cet égard, ce serait intéressant de connaître les résultats des lauréats du Festival du Premier Roman - mais les vrais résultats, hein, pas les résultats Edistat.

Boomerang

Vous marchez sur la tête en faisant des petits bonds, Wrath: 8 000 exemplaires, beaucoup d'auteurs (et pas des débutants) rêverez d'un score aussi honorable.

Sans compter que ça installe "l'auteur" auprès des médias et libraires pour la prochaine fournée montera d'un cran. Après quelques bouquins et une bonne com', on s'installe dans le niveau "auteur rentable", entre 10 et 15 000 exemplaires annuels. Voire plus si brutal engouement des collègues journalistes ou révélation scandaleuse ("Je suis le fils caché de PPDA lors d'un séjour à Cuba").

Petit calcul rapide pour un opus à 8 000 exemplaires: grosso modo 15 000 euros pour l'auteur (sans compter le Poche qui ne va pas tarder). Pas mal pour une bluette torchée pendant la trêve estivale...

Grenouille Bleue

Au vu de la masse de livres qui sortent chaque année, voire chaque mois, c'est évident que les chiffres de vente moyens ne sont pas bons. J'avais lu quelque part que ce chiffre de 500 exemplaires en moyenne était correct.

Il ne faut pas oublier que les moyennes éventuelles qu'on nous donne incluent aussi les best-sellers vendus à plusieurs centaines de milliers d'exemplaires. Si on enlève les dix plus gros succès et qu'on s'intéresse au ventre mou, les chiffres sont encore plus alarmants.

Quant à "Ce parfait ciel bleu", je ne l'ai pas lu, c'est peut-être un excellent roman. Mais les résumés que j'ai pu lire dans la presse ne me donnent absolument pas envie de le découvrir. Comme quoi, la pub n'a pas forcément d'effet positif.

Agent Orange

Y vend bien sa sauce, le Xaxa. On comprend mieux son ascendant sur la MILF hexagonale (= Ménagère I'd Like to Fuck)...plus la grosse voix tendre et le regard cocker spaniel, c'est parfait.

Sinon, je proposerai bien, en tant qu'agent commercial, un partenariat promotionnel avec un autre auteur (et son éditeur, bien sûr): "J'étais derrière toi" (de Nicolas Fargues) et "Un coup à prendre (de Xaxa du Moulin).

En plus, ça ferait un beau couple en tête (à queue) de gondole.

Ak

Le sujet de ses livres est accrocheur (garde alternée, famille recomposée). Il pourrait vendre 20 000 de son nouveau livre ou même plus. Surtout qu'avec Hollande c'est assez d'actualité son dernier bouquin. Un homme entre deux femmes, l'ancienne et la nouvelle, etc

Agent Orange

Ak, puis-je louer ta boule de cristal, j'ai besoin de savoir un truc...

Francois Martini

"Un homme entre deux femmes, l'ancienne et la nouvelle, etc"

Ah, oui. Comme Le Pont d'Arcueil, de Christian Oster. Joli petit roman.

Robin

http://www.lexpress.fr/culture/livre/le-bapteme-du-feu-des-nouveaux-romanciers_927753.html

D'après l'express, la moyenne des ventes des premiers romans se situe entre 500 et 800 exemplaires.

Grenouille Bleue

Je viens de lâcher mon boulot pour me consacrer à l'écriture - fin de préavis ce soir.

Nous verrons bientôt si c'était une connerie ou non ^^

H.

Zapping Express: (...) "Ils sont 85 (...) à publier leur premier roman (...) de tous âges,(...) de toutes professions (...) en passant par l'enseignant, surreprésenté, l'inévitable journaliste (...) Le voilà, le mal français: des récits de profs et de médiamen.

Max

Ceci dit, Titiou Lecoq publiée au Diable Vauvert a vendu plus de 20 000 exemplaires de ses Morues, son premier roman avec un carnet d'adresses sûrement moins remplis que Xavier de Moulins. Comme quoi, le talent peut payer!

MoiJdisCaJdisRien

Wrath, pourquoi ne pas laisser tomber ce blog plein de jalousie et de fiel, et en ouvrir un pour, je sais pas moi, écrire?

jordan pas cher

En comptant au Québec ça INSTALLE "l'auteur" Auprès des Médias et libraires d'écoulement La prochaine fournée d'montera non Cran. Apres quelques bouquins et Une bonne com ', sur Dans le s'installe niveau "louables auteur", Entre 10 et 15 000 Exemplaires. Annuels Voire, plus si brutale engouement des Collègues Journalistes ous révélation scandaleuse ("Je suis le fils caché de PPDA sieurs couleurs d'ONU séjour à Cuba").

ralph lauren pas cher

Ich verstehe nicht Ihre Argumentation, Zorn: Die Zahl 8000 zitierte man nur zeigt, dass selbst mit einem Netzwerk von Kollegen in den Medien, auch mit der guten Bewertungen sie machen (ich habe nicht gesehen) konnte, ein Autor ist nicht sicher, dass Umsatz cartonnent haben.
Dieser Roman ist vielleicht nur mittelmäßig.

Cräb

C'est quand même pas si mal, 8000 exemplaires vendus, même pour quelqu'un de supposément connu : en moyenne, le chiffre de 8000 est celui d'une première impression.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

PODWRATH: interviews d'écrivains et éditeurs

S'abonner aux PODWRATH

stats