Ma Photo

Twitter

  • Follow wrath_lmj on Twitter

Mon ancien blog

Revues littéraires

« Jeunes espoirs | Accueil | Life is full of endless opportunities »

09 septembre 2006

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Xpp

En general, les auteurs evitent de suicider leurs personnages a la fin du roman: C'est une ficelle un peut trop commune. Il me semble qu'ils preferent laisser planer le doute sur la facon dont ils sont morts. Un peu a la Jeff Buckley en sommes, ou encore Richey Edwards des Manic Street Preachers.

Comme fin c'est un peu plus classe que le suicide (Cobain), et puis ca permet de lancer des rumeurs de leur reapparition regulierement. Genre "Elvis is alive"...

SchyzoBoy

Je ne peux malheureusement rien te conseiller...

C'est plutôt toi qui va faire ma culture littéraire...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

PODWRATH: interviews d'écrivains et éditeurs

S'abonner aux PODWRATH

stats