Ma Photo

Twitter

  • Follow wrath_lmj on Twitter

Mon ancien blog

Revues littéraires

« Le milieu de l'édition n'est pas hostile (quand on a fait Sciences-Po): parole de Guillaume Robert! | Accueil | "Ma vie ratée d'Amélie Nothomb" »

06 juillet 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

becdanlo

Le billet 1041 a bien été mis en ligne par les ELS (pseudo: General) donc Léo Scheer a effectivement cautionné toute cette affaire.

http://www.leoscheer.com/blog/2009/06/30/1041-putch

Pour moi c'est une grande déception... :(

wrath

@becdanlo: ce qu'il a fait n'est pas digne d'un éditeur. On peut à la limite s'y attendre de la part d'un blogueur de 3ème zone. Mais aucun éditeur digne de ce nom ne devrait utiliser un texte sans l'accord de l'auteur.

becdanlo

@wrath: Oui, je suis d'accord, ça dépasse l'entendement... une première dans le monde de l'édition. Je trouvais l'expérience M@nuscrits intéressante... dommage

LeReilly

Je suis pas sûr que dévoiler ton (on se tutoie, on est cool) mail a l'intention de Léo, dans lequel tu es légèrement (euphémisme de "très") arrogante et présomptueuse serve ton propos, à savoir le vol de manuscrit.

Lothar Lautheur

Autant je n'apprécie que moyennement l'arrogance, la mauvaise foi et les (dé)raisonnements de Wrath, autant la démarche deS ELS, si elle est avérée, est carrément inadmissible. Au delà des ricanements au 5ème degrés des petits suiveurs anonymes du site, s'emparer d'un texte (d'un tapuscrit complet, en l'occurence?), quelle que soit sa qualité, et "jouer" avec de manière publique, est scandaleux. Becdanlo a raison (et la juridiction sur la propriété intellectuelle avec lui): cette démarche est ignoble.Et illégale. Un procès ne serait d'ailleurs pas exclu.
Il serait bien avisé aussi qu'un journaliste passant par ici en fasse un compte-rendu "objectif" dans la presse, histoire de voir comment réagit le responsable de cette petite affaire dérisoire mais assez nauséabonde...car au delà de la virtualité du net et de l'anonymat tranquille, il faudra bien qu'un responsable s'explique, et pas au quinzième degré (trop facile)sur les dérives du net.
Et un peu de contre-buzz aussi...Je ne peux que conseiller de faire "tourner" cette affaire, histoire de voir quelle proportion elle prend, et à quel point la parabole de l'arroseur arrosé se révèlerait probante.
Quoiqu'il en soit, la réputation des éditions ELS n'en sort pas grandie, loin s'en faut. Et révèle, au delà des grandes déclarations sur l'expérience inédite et présumée du projet M@nuscrits, un mépris certain pour les "wannabe" prêts à tout pour se faire publier. Qu'ils en tirent au moins une leçon de lucidité, c'est tout le mal qu'on leur souhaite.

Florent

Dieu, quel imbroglio ! Si même notre hôtesse se met à danser d’un pied sur l’autre, je crois nous ne connaîtrons jamais le fin mot de l’histoire ! Je pense qu’il serait dans son intérêt de faire une fois pour toute la lumière sur l’authenticité dudit manuscrit. Quitte à y perdre toute crédibilité artistique... au moins y sauverait-elle son intégrité intellectuelle.

A moins que Lise-Marie est tout bonnement reniée son œuvre, auquel cas j’avoue rester dubitatif devant l’acharnement qu’elle met pourtant à lui trouver un éditeur…

Nicole

@Florent
"Nous ne connaîtrons jamais le fin mot de l'histoire". Tout n'est pas clair, dans cette histoire, effectivement. Y a t-il eu seulement deux mails échangés entre les impétrants? Léo Scheer avait-il vraiment l'intention de publier "Crevez les tous..."?
Wrath, n'étiez vous pas naïve d'escompter une promotion conséquente pour un bouquin d'une collection qui vient juste de démarrer?
J'attends la réponse de léo scheer, car j'imagine qu'il ne restera pas silencieux, pour avoir une vue plus nette de votre conflit.

Kathia Strophe

Visiblement, les ELS préfèrent une réputation sulfureuse à pas de réputation du tout. Vieille ficelle de communication. On s'éloigne à tire-d'aile de la littérature, mais qui en doutait encore? Il n'est ici question QUE de publication. Le reste...

Qu'en pense d'ailleurs le dénommé Léo Scheer, qui ne manque pas de passer par ici quand ça lui sied?

Steven Steven

IL FAUT SAUVER LE SOLDAT JAILLANT!

david ferraro

Voilà ce qui vous arrive quand vous barbotez sur la Toile.

david ferraro

Résumons. Lise Marie Jaillant, cette brave wannabe croit confier son manuscrit à un éditeur qui se révèle être en fait un charcutier. Piégée, la dame crie au loup, alors que plusieurs voix s'étaient déjà élevées pour la mettre en garde contre ce vendeur de saucissons. Léo Scheer est un éditeur douteux, comme il y a des gens douteux à qui vous ne confieriez pas même votre poisson rouge. Au-delà des mérites propres du manuscrit de la dame, le comportement de l'éditeur dans ce dossier est pour le moins sujet à caution. M'est avis que sa crédibilité, s'il en a une, va en prendre un coup, s'il continue à favoriser ce genre de pratique sur son site. Que le manuscrit soit un chef-d'oeuvre ou une bouse, il existe un principe intangible dans le métier, le droit d'auteur, qu'un éditeur doit scrupuleusement respecté au risque de perdre toute crédibilité et de disparaître corps et biens.

Néron

Qu'on lui coupe la tête!

nathalie

"Que le manuscrit soit un chef-d'oeuvre ou une bouse, il existe un principe intangible dans le métier, le droit d'auteur, qu'un éditeur doit scrupuleusement respecté au risque de perdre toute crédibilité et de disparaître corps et biens."

Pour m'être moi-même suffisamment bagarrée suite à une erreur de "jeunesse" (deux ans après la rupture des contrats, il a encore fallu que je remette ça, heureusement que je suis vigilante et que de temps en temps, je jette un oeil sur le web en tapant les titres de mes anciens textes), je suis entièrement d'accord avec les mots de David Ferraro.

Don Lo

Comme il a été dit, l'apparente contradiction entre les très répétés "prenez-moi, publiez-moi" et le "salauds, vous n'aviez pas le droit de me publier" ne tient pas face au code de la propriété intellectuelle. Il est dommage que cette évidence soit masquée par l'aura des deux personnalités mises en cause.

Neil

Navrant, désolant, absurde, écoeurant !!
Et les droit de l'auteur, et son accord et sa parole ?

Hey Hey My My

C'est de notoriété germano-pratine: un nombre non négligeable de chasseurs de pigeons et d'escrocs à gros cigare s'asseoient dessus, sur l'auteur et son droit. Alors pourquoi continuer à les fréquenter? Masochisme? Illusion? Aveuglement?
Quand quelqu'un est infréquentable, on ne le fréquente pas. Point barre.

le koala

J'éprouverais volontiers du dégoût si je pouvais encore en éprouver, mais j'ai perdu bien trop d'illusions pour ça. Ces péripéties ne me réjouissent pas mais ne m'étonnent donc pas non plus. je ne sais ce qui est le plus affligeant: l'attitude de leo Scheer ou le mail de Wrath, effectivement très prétentieux, où elle instrumentalise gaillardement son blog, dont les commentaires font pourtant l'intérêt (ce qu'elle reconnaît par ailleurs). Je suis assez affligé, moi commentateur, d'entrer dans la composition de ce calcul pourri et de surcroît inutile. On a l'impression d'un chacal et d'un facochère en train de se renifler le cul au zoo de Toiry. Bavo.

le koala

Tiens tiens !
Et puis-je savoir ce qui t'a vexé dans mon message, Lise-marie ? Ou ce qui pouvait y être "dangereux" ?

question

la question qui se pose : le texte mis en ligne par Babouk est-il, oui, ou non, le texte original de Wrath - ça n'a pas l'air très clair...

Florent

Excusez ma naïveté, mais si le manuscrit mis en ligne s’avérait n’être qu’un pastiche, une vulgaire parodie, montée de toute pièces à partir des éléments éparpillés par Anne-Lise elle-même sur ce blog (http://wrath666.20six.fr/wrath666/art/1103380
par exemple)... en quoi cela violerait-il la loi sur le droit d’auteur ?

D’où la nécessité de clarifier la situation quant à l’authenticité dudit manuscrit...

léo cher

Bah , Wrath, j'ignore qui est babouchka , mais , s'il est aussi Babouk , vous pouvez toujours essayer de traquer son adresse ip et de le localiser . Stalker l'a bien fait . Allez voir sur son blog pour un tuto : - )

JK TOOLE

Phrase extraite (et choisie avec soin par l'auteur elle-même) du chef-d'oeuvre: "En plus, les rebelles n’avaient pas besoin d’être beaux, ils (sic) suffisaient (re-sic) qu’ils aient la haine."

léo ensolde

Wrath, vous êtes très "réactive" pour effacer les commentaires . Ce n'était pas pour me moquer , c'était juste une idée , peut-être mauvaise(je n'y connais pas grand chose) pour vous aider: il est toujours bon d'emmerder les emmerdeurs.

walter

Niveau bac à sable. Peut-être est-ce une manoeuvre promotionnelle annonçant la création d'une collection jeunesse chez les ELS qui sait...

Robert

@Walter. J'espere que LS me l'aurait dit en premier. je suis un des rares a avoir laisse deux manuscrits jeunesse (et des bons, hein) sur son blog! :)

Francois Martini

Il est marrant, ce fil. Bon, Wrath sera passée en fanfare du statut de wannabe à celui de has been. Mais avec quel panache !

Moralité : qui touche au web se fait un jour pirater.

wrath

Certains commentaires ont été bloqués automatiquement par mon filtre anti-spam. Je viens de les publier.

@Hey Hey: "quand quelqu'un est infréquentable, on ne le fréquente pas. Point barre."

Exact. C'est ce que je conseille à tout wannabe. Ne faites pas confiance à cet "éditeur".

wrath

Je viens de passer sur le blog de LS: le pauvre cherche tellement la polémique qu'il en vient à copier/ coller les commentaires de mon blog.

Le plus ridicule? Il commence à me menacer de procès:

"Je trouve les propos qui sont tenus sur moi par Wrath et certains commentateurs diffamatoires et sans fondement, j'ai saisi mon avocat sur ce sujet." (commentaire n°16)

On croit rêver...

forbearance

Qui se cache derrière Babouk ?

Réponse: Laurent Margantin de son vrai nom YANNICK BARAZER, qui utilise plusieurs pseudos sur le blog des ELS dont celui de Babouk.

Béatrice Shalit

Je ne sais pas quoi penser, Lise Marie. A vrai dire, et Leo qui est malin doit se douter que je me doute... , je savais depuis longtemps que tout ceci, le jeu de Leo, était absolument truqué. Pas sincère. Etant qui je suis, je vais me faire crucifier. Mais franchement, je m'en fous.Tout comme Leo . Ce comportement d'éditeur est incompréhensible. Je suis absolument outrée qu'on se moque de nous, auteurs, de cette manière.

david ferraro

Dans cette lamentable affaire, faudra-t-il faire finalement appel, pour mettre hors jeu ses acteurs, à l'instance scheerienne, préexistant à l'instance wrathienne et baboukienne, ? En tout cas, ce serait éminemment souhaitable. Que l'éditeur Léo Scheer se saborde et que cette chère Wrath se convertisse dans le prêt-à-porter ou la vente de bijoux par correspondance. Qu'on en finisse avec ce spectacle pitoyable qui n'amuse que des crétins finis.

bravo

Super la pub pour Léo Scheer, arrêtez tout simplement de parler de cet escroc, écrivez et faites sans lui. Béatrice Shalit, Wrath, dirigez vous vers des éditeurs un peu plus honnêtes et qui croiront en vous au lieu de vous publier pour d'obscures raisons...

cassiopée

sauf qu'apparemment, LS n'a rien à voir avec Babouk qui a édité CTUC ou une de ses pastiches. Il se contente de recopier des messages d'autres blogs qui l'intéressent (ce qui n'est pas forcément réglo d'ailleurs et qui peut prêter à confusion mais passons).

becdanlo

@: forbearance: c'est rigolo tous ces auteurs qui se cachent derrière des pseudos féminins pour faire leurs coups tordus. On avait déjà Karl Mengel... nous voici semble-t-il avec Laurent Margantin...


Marilyn

Bon. Revenons au cœur du sujet : ce texte, que vaut-il ?

le koala

Et vous Diogène, à qui obéissez-vous ?

Elisa

Renseignez vous auprès de la SACD pour tout ce qui tient à la propriété intellectuelle. Et à l'avenir je vous conseille de déposer vos écrits chez eux avant de les envoyer, par mail ou par la poste, à qui que ce soit d'ailleurs. Cela vous en coûtera 46 euros pour 5 ans, mais la tranquillité d'esprit n'a pas de prix :)

Lucien Cerise

Quelle armée étrangère aura un jour le courage de bombarder et de rayer de la carte le 6ème arrondissement de Paris ?

Marco

Il restera le 5ème, malheureux.

En passant

Chère Lise-Marie, je comprends mal pourquoi vous vous en prenez à cet éditeur qui 1) ne vous a rien promis 2) ne vous a même jamais fait la moindre proposition explicite 3) répond le jour-même à votre mail mégalomane 4)n'est manifestement pour rien dans la diffusion d'une parodie de votre roman, que vous avez par ailleurs largement diffusé, comme vous le racontez dans votre blog...

wrath

@Béatrice Shalit: je suis contente qu'une auteure publiée chez Léo Scheer partage mon point de vue...

NéronBis

Diogène...ton tonneau fuit.

le koala

(diogène) "Si vous ne voulez pas qu'on en arrive là, le CNRS, puisque j'ai réellement le pouvoir sur vos petites vies éphémères, vous allez vite fait me réouvrir le blog de Scheer"

Les exigences des surhommes Nietzchéens ont quand même sérieusement tendance à baisser, ces temps-ci... Moi qui les croyais juchés sur les hauteurs caucasiennes, le regard perdu dans l'infini... .

Stalker

Voir lien.

Kripo

(Blog ELS)
http://www.leoscheer.com/blog/2009/07/07/1053-le-manuscrit-le-plus-celebre-du-web-5e-saison-32e-episode#co

224. Le vendredi 10 juillet 2009 par L'ami allemand

J'ai lu un extrait du manuscrit de wrath. Il est dans le cache d'un moteur de recherche. Pour la première fois en deux ans, j'ai éprouvé de la sympathie pour cette jeune femme. En fait, ce qu'elle écrit n'est pas si mauvais. Il y a des passages assez drôles.

232. Le vendredi 10 juillet 2009 par L'ami allemand

(...) les six mots suivants forment une combinaison intéressante: manuscrit wrath crevez tous cunts gel Si vous les tapez dans google, vous obtiendrez une seule réponse. Cliquez sur "en cache" et vous découvrirez quelque chose dont tout le monde parle mais que bien peu de gens connaissent.


Ach : le délit de contrefazon gondinue de ze broduire... Lise, fous tefriez vaire guelgue choze.

bravo

Bah ça marche plus ton lien Kripo...
n'empêche que Lise-Marie aura été la seule à tenir tête à Léo Scheer. Bref, elle n'est pas prête à tout pour être éditée...

Leo or not, that's the question - by - facultatif PIRATE

Je m'appelle Leo
Et je joue du banjo
Je recopie
Commentaires et billets
Alors qu'on me traite
De saligo

Kripo

Ce n'est pas un lien : le commentateur du blog ELS, dont j'ai recopié le post pour informer Wrath (je n'ai pas son mail et elle ignore peut-être que le blog continue, au moins en cache, à être accessible), mentionne des mots clés. En les entrant dans Google, on accède au blog illégal (en cliquant sur cache). J'ai donné ces informations à Wrath sur le ton de la plaisanterie mais avec ça, elle a tous les éléments pour faire condamner l'auteur de la contrefaçon et ses éventuels complices. Elle peut engager une procédure avec constitution de partie civile contre X... et demander l'identification, puis voir s'il y a eu des complicités dans la diffusion illicite du blog (par fourniture de moyens ou d'instruction, par exemple).

Kripo

A méditer, chère Wrath : un très intéressant article au sujet de la divulgation d'un manuscrit assortie de commentaires méprisants, et que le TGI de Paris a jugé constitutive d'une contrefaçon punissable :
http://www.acrimed.org/article745.html?debut_mmrub=0

Kripo

Le jugement dans son intégralité, avec application de l'article 700 pour certains frais de justice. Wrath, sortez de votre coquille britannique et saignez-nous séant cette araignée. Sus !


http://www.legalis.net/jurisprudence-decision.php3?id_article=73

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

PODWRATH: interviews d'écrivains et éditeurs

S'abonner aux PODWRATH

stats