Ma Photo

Twitter

  • Follow wrath_lmj on Twitter

Mon ancien blog

Revues littéraires

« Comment j'ai envoyé "Les Particules élémentaires" à Gallimard...et que le manuscrit a été refusé! | Accueil | Merci d'avoir offert des vacances Chlo Delaume! »

10 août 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

François Martini

Si Dantec passe de Galimard à Albin Michel, puis à Rivages, c'est qu'il y a un sérieux problème.

Je crois, d'ailleurs, que Dantec va faire long feu, désormais, il a tout du pétard mouillé.

Christian

Ellroy est chez Rivages, qui publie les plus grands auteurs de Thriller US. Petite structure ?

François Martini

Donc Dantec est passé de la littérature à la paralittérature.

Paul Ricard

Et Martini à la parapharmacie.

André Messud

Votre sympathie pour Dantec n'a rien d'étonnant... Ah, le pauvre Dantec, victime d'un médiocre agent littéraire qui n'a de cesse par sa médiocrité de faire tomber ce si bel auteur dans les pièges labyrinthique d'une littérature réduite et convenue, trop hostile à Dantec (? - à ce propos, Dantec s'est-il jamais plaint de se plaindre et de contester? il doit y avoir là quelque ordre dans les choses).
Vous êtes, comme lui, dominée par une paranoïa chronique qui obstrue votre vision du monde et de la société. Monde apocalyptique dont vous seuls, dernière vestale volontaire dans un temple ruiné, sauriez voir les signes avant-coureur de l'abysse imminentes dans lesquelles iront confondres bonnes et mauvaises littératures toutes ensemble, dans l'attente du Jugement Dernier. Un Jugement Dernier rendu par qui? des idées? Houelbecq? des ennemis fameux, des épouvantails notoires? Ou plutôt un de vos comparses non-publiés pourraient d'ailleurs faire l'affaire, ces "wannabes" plein d'espoir mais vite comblés d'amertume bien fraîche et utile pour le Jugement Dernier! nous voilà donc dans une production dramatique à moulte effets spéciaux et surnoms dérivés du langage anglophone... D'ailleurs, la littérature anglo-saxonne, avec ses méthodes de creative writing et ses tentacules, pures de tout biais socio-culturel et de tout arrangement suspect, serait l'archétype du Chevalier Blanc qui se tient prêt, à proximité du Champ de bataille, pour accourir dard-dard sur destrier au secours de notre vieille littérature, stérile et corrompue).. comme deux vestales dans un temple en ruines...
A moins que vous ne soyiez qu'une pythie délirante dont la bouillie inintelligible vous est servie par des oracles indigestes... (mais je ne me permettrais pas de vous taxer de toxicomanie).
A bon entendeur,

André Messud

François Martini

N'exagérons rien, Mehdi. L'allergie à l'islam est une réaction normale d'un cerveau sain mais sensible.

le koala

hé hé hé hé. C'est reparti. Bon, ne m'en veuillez pas si je ne participe que d'assez loin, je fatigue un peu. Cela dit il ne m'étonne pas que Dantec puisse amener à ce genre de débats, forcément.

Ding-Dong!

Martini, ttt...Trop lu Houellebecq...

Johann

Et ben alors Marie-Louise, Payot-Rivage est une superbe maison d'édition. Tiens, regarde ce qu'on peut y trouver : http://www.payot-rivages.net/livre_Ecoute-petit-homme-_ean13_9782228895156.html Ce qui reste après tout cohérent puisque Dantec est à peu près le seul auteur à citer le grand Wilhelm dans son oeuvre. Tu ne connais pas Reich ? Il t'a décrit avec le plus grand luxe de détail dans ce bouquin que je te montre.

Tu veux convaincre qui avec ton indigence froide ? Tu prends Dantec pour une brèle en insultant une personne qu'il a choisi pour le représenter. T'es rien du tout, une zéro en chiffre. Commence donc par accomplir un travail avant de chier sur le monde. Et si t'as pas le niveau, et bien tais-toi, ce n'est pas très grave si personne ne parle de toi. Il y a bien autre chose que tu es en mesure d'accomplir sur cette planète, à part écrivain raté.

Christian

Elle crache sur tout le monde car elle n'est personne, connue sur le net littéraire mais connue comme une dingue qui harcèle les gens qui refusent de publier ou de l'aider à publier son roman de merde, y compris sur Kersan car il a refusé d'être son agent. A qui la prochaine saloperie de Lise Marie Jaillant ? Celui qui refusera de lui faire la cour une fois dans sa vie ? Parce que là, il va y avoir du monde !

Ivanovitch

Il me semble que la vraie question serait de savoir si Dantec va plutôt redevenir lisible plutôt que de savoir chez quel éditeur il publiera son prochain bouquin. Autant ses 3 premiers opus étaient excellents (la sirène rouge, les racines du mal, Babylon babys), autant la suite partait effectivement dans un délire mystico-métaphysique incompréhensible et sans intérêt.
Bon, j'ai pas lu le dernier sorti (j'ai arrêté après Cosmos incorporated), mais j'espère pour lui qu'il va redescendre sur terre et désenfler un peu, il se trouve qu'il n'est pas crédible en prophète du choc des civilisations (en plus c'est complètement dépassé ^^)

le koala

Dépassé, hélas non je ne crois pas; mais la théorie exigerait certes un petit rafraîchissement depuis Huntington. Sans compter qu'apparemment Dantec est moins clair que Hungtington justement.

Il parait effectivement que "les racines du mal" est un bouquin assez formidable... Ca me tente, j'avoue.

christinexfcd

Le systéme est connu :salir des personnes "reconnues" pour faire parler de soi :inconnue ! La petite revanche des "ringards " triste façon d'exister (si peu).

Francois Martini

Mehdi, voyons, songez un peu à ce qu'est l'islam : une idéologie totalitaire basée sur des racontars d'illettré, qui plonge ses populations dans une misère digne du communisme soviétique, leur fait détester les juifs et pondre bien trop d'enfants.

Le président de la république islamique d'Iran ayant décrété qu'il visait la destruction d'Israël, l'islam est ce qu'on fait d e plus proche du national-socialisme aujourd'hui.

Francois Martini

Le reste n'est que le tout-venant des religions monothéistes, sans grand intérêt pour un athée. Croyances irrationnelles, prophète peu crédible, mythologie assez pauvre, texte fondateur poétique, guerres et soumissions, etc. Pas de quoi être fier d'appartenir à cette religion.

On peut aussi considérer l'islam d'un point de vue africain : l'esclavagisme musulman en Afrique sub-saharienne fit bien plus de ravages que le commerce triangulaire des chrétiens.

On peut aussi considérer l'islam d'un point de vue européen : pourquoi tant de musulmans désirent-ils vivre en terre chrétienne plutôt que dans l'Oumma ?

Francois Martini

C'est un avantage que nous avons, athées et agnostiques, sur vous, les musulmans (entre autres), nous pouvons considérer les choses d'un autre point de vue que le nôtre. Raison oblige.

Francois Martini

La raison s'oppose pourtant bien à la foi. Et l'islam n'est que foi (et rien d'autre, même pas prospérité).

La religion est l'opium du peuple, mais chez les mahométans, c'est l'overdose.

Jean-Baptiste

A françois Martini...

En tant que Catholique j'apprécie sincèrement de rencontrer un Athée qui a l'intelligence de ses convictions, je veux dire, il y a un athéisme de masse, parfois dissimulé sous le masque confortable d'un agnosticisme ignorant, il y a d'ailleurs un athéisme positiviste qui agit, lui aussi, comme un opium du peuple, une façon de faire croire que l'on ne peut plus rien transvaluer dans notre terrible postmodernité, et je crois d'ailleurs que ce n'est pas tant les convictions métaphysiques qui agissent comme une camisole mentale pour les masses, mais plutôt l'ignorance s'opposant à la propagation de la conscience, un catholique qui s'ignore, qui ignore l'essence de ses fantasmes, est tout aussi néfaste qu'un athée qui se défini ainsi par ignorance, qui postule son athéisme sans tenter de le comprendre en profondeur, ce qui demande une mise en dialogue éprouvante entre l'identité, la conscience de soi et l'expérimentation systématique du monde de l'existence. Cependant il me semble que ce n'est pas fondamentalement l'athéisme qui permet de posséder la capacité de se placer à différents points de vues, mais plutôt la conscience associée à la raison, et je crois que la modernité occidentale, modernité que le monde musulman n'a toujours pas compris, participe au développement de cette capacité d'empathie consciente, elle participe en faite, par le déploiement de tous les possibles, au processus hautement schizophrénique qu'est la conscience, ou - la possibilité d'expérimenter une infinité d'êtres et d'existentiels potentiels. Ce n'est donc pas comme Medhi semble le croire une fracture entre la raison et la foi, la foi ayant toujours été, pour les théologiens catholiques, l'autre face -cachée- (donc en partie "opposée") de la raison, c'est plutôt une disjonction entre une monde musulman qui ignore majoritairement la modernité, et à plus forte raison la postmodernité, un monde ancré dans des traditions parfois fortement teintées d'ignorance, un monde dominé par le tabou ancestral qui supprime l'accès à la conjugaison infinie des possibles, et un monde occidental moderne, le monde de la postmodernité, le monde de la morale morte, le monde de l'éthique donc, dont l'unique et dernier tabou réside précisément dans le surpassement du nihilisme qu'implique cette conjugaison infinie des possibles et qui engendre une forme de retour transfiguré par l'épreuve du néant à la volonté religieuse, une volonté religieuse dépouillée des limites de l'ignorance ancestrale, sûre de sa vérité mais ayant fait l'expérience du vide, de tous les vides, de tous les manquements de la raison et donc, ainsi, absolument humble.

Pour le reste, ce blog n'est qu'une somme de mensonges diffamants, internet étant devenu la psychanalyse de bas-étages de tous les névrosés en réseau hypercom. Enjoy !

le koala

dieu sait que je ne veut pas répondre à la place de Mehdi -il va d'ailleurs m'engueuler, vous allez voir - mais le rapport de l'Islam à la modernité me parait encore plus complexe. Il y a bien un problème quelque part entre les deux: l'Islam a du mal à intégrer la modernité. Mais ne soyons pas hypocrites, quand nous occidentaux songeons à la modernité, on évoque implicitement deux choses: notre mode de vie (à titre principal), et un héritage intellectuel, fondé notamment sur les lumières ou encore sur le raisonnement carthésien (à titre secondaire). Dire que l'Islam rejette tout ça en bloc est un peu exagéré. Déjà, il n'y a pas "un" islam. Il y a plusieurs mondes arabos-musulmans animés par des cultures sensiblement différentes; car enlevez la religion et comparez donc un Indonésien de Jakarta et un paysan du Mali... Ca n'est évidemment pas le même mode de vie, ni la même façon de percevoir la réalité.

En fait, certains de ces islam(s) piochent des éléments de modrnité là où ca les arrange. Voyez Dubaï, en pleine terre wahabbite si je ne m'abuse. Ca ne les dérange pas d'édifier un gratte-ciel de 800 metre de haut avec air conditionné (une horreur écologique soit dit en passant), ni de faire appel à des hordes d'ingés et d'architectes occidentaux - auxquels, certes, ils ne délivrent pas de cartes de séjour... Mais enfin, à travers l'urbanisme et la démesure, un certain gout pour la modernité - pas le meilleur aspect - transparait quand même.

François Martini

@ Koala :

En deux mots, les musulmans voudraient vivre comme nous, mais sans se donner la peine de penser.

Bouygues, oui, Descartes, non. Ils ont tout faux.

le koala

Oui. Hum. En même temps, dans "arabo-musulman" il y a "musulman" et l'Indonésie, je crois bien, est le premier pays musulman au monde avec 234 millions d'habitants. Nonobstant les enclaves boudhistes comme Bali où soit dit en passant le gouvernement indonésien canalise les touristes, allez savoir pourquoi. Maintenant, on peut par convention parler d' "Islam" en général mais vous allez me dire que ça désigne plutôt la religion. je veux bien parler d "ensemble de pays et de province à population majoritairement ou exclusivement musulmane" mais avouez que ça fait un peu lourd. Si vous avez une formule pratique à suggérer, Mehdi, n'hésitez pas.

le koala

Mais, heuuu... Mehdi...
Ils sont quoi, les indonésiens, comme religion ??

Protestants ? Ba'hai ? Juifs louvavitchs ? Evangélistes ?? Kurdes ? Sikhs ?

'Faut arrêter de déconner ! Y'a 10% de boudhistes - peut-etre moins à l'heure qu'il est - et le reste est musulman. Comment qualifiez-vous cette situation ?? Je veux bien admettre qu'ils ne sont pas "arabo-" quelque-chose, mais ils sont très majoritairement musulmans.

Je ne vois pas en quoi ça pose problème de le dire. Enfin.

le koala

Bon, ben expliquez-vous sur la différence, sachant encore une fois que dans "arabo-musulman" il y a "musulman", à moins que j'ai les pupilles qui se croisent. Pour l'instant, je n'ai pas d'explication.

Tudieu, et en plus c'est moi qui serais "pris en défaut", on croit rêver ! J'évoque le plus grand pays musulman du monde et j'ergotte !!
...
Wrath, fais quelque chose !

Francois Martini

@ Koala : "ensemble de pays et de province à population majoritairement ou exclusivement musulmane" , c'est l'Oumma.

Autant dire le paradis sur terre, que tout le monde rêve de quitter pour vivre en Occident.

Francois Martini

Il manque l'h du début, au premier lien.
Encore une victime de la charia.

http://hotel-travel-indonesia.com/galleries/123/02.htm

le koala

"Bref, l'islam, dans toutes ses variantes, c'est Vive le béton, à bas la pensée !"

Il faut avouer que ce slogan-là est également valable en Espagne, en Floride et plus largement partout où sévissent les promoteurs-spéculateurs...

le koala

Je vois: j'affecte à l'expression une valeur alternative, et vous une valeur cumulative, selon laquelle il faut que les deux termes soient satisfaits... Dites, vous savez qu'on peut s'expliquer sans injures, aussi ? Non je dis ça, c'est parce que ça pourait contribuer à faciliter les conversations. Et parce que ça présente un lointain rapport avec le savoir-vivre.

"Il faudrait que vous bougiez un peu votre cul de l'hexagone, ça vous ferait le plus grand bien."

Je l'ai fait, merci. Vous ne devriez pas prendre des positions pareilles sans connaitre un minimum la vie de vos interlocuteurs. Parler sans savoir: une plaie. Vous n'êtes pas le seul à en témoigner mais c'est toujours pénible.

Bon, et sinon, pour désigner les pays et cultures à dominante musulmane, vous avez un terme adéquat ou vous avez décidé qu'il était tout bonnement interdit d'en parler ?

Mehdi

Cette censure lamentable prouve votre capacité à débattre. Quand les arguments manquent on fait appel à Anastasie.

Curieux, il ne reste que les post haineux de Martini et les amalgames de koala. Les deux ayant en commun une ignorance crasse.

Francois Martini

@ Koala : c'est vrai, pour l'Espagne et autres zones à urbaniser en priorité.

Mais la promotion immobilière n'est pas une idéologie enseignée dans les temples, avec une armée de curés à son service.

Vinosse

Curieux, il ne reste que les post haineux de Martini et les amalgames de koala. Les deux ayant en commun une ignorance crasse.

Argument suprême de l'islamiste: traiter l'autre d'ignorant ! Et à l'aide d'un poncif...

____________

Et le catho, là:

"dont l'unique et dernier tabou réside précisément dans le surpassement du nihilisme qu'implique cette conjugaison infinie des possibles et qui engendre une forme de retour transfiguré par l'épreuve du néant à la volonté religieuse, une volonté religieuse dépouillée des limites de l'ignorance ancestrale, sûre de sa vérité mais ayant fait l'expérience du vide, de tous les vides, de tous les manquements de la raison"

A bas la raison, vive la religion ! En somme...Retour à l'ordre!

Francois Martini

le Council on American-Islamic Relations estimait le nombre de mahométans aux Etats-Unis un pays musulman. Comme les Etats-Unis sont plus grands que l'Indonésie...

Francois.martini

Un bout de phrase a sauté de mon post :

le Council on American-Islamic Relations estimait le nombre de mahométans aux Etats-Unis à 6 ou 7 millions en 2001, ce qui fait des Etats-Unis un pays musulman. Comme les Etats-Unis sont plus grands que l'Indonésie...

le koala

Ah. Donc il suffit qu'il y ait une minorité de musulmans dans un pays pour que celui-ci soit intégralement considéré comme "musulman".
Effectivement, entre vous et Mehdi, c'est le grand écart. Bon, ben je vais vous laisser vous expliquer, hein.

François Martini

@ Koala : c'est un point de vue musulman : tout territoire où vivent des musulmans est intégré à l'Oumma. D'où les quelques problèmes que posent les musulmans dans le monde entier.

On trouve une notion assez proche dans le nationalisme russe : tout territoire où vivent des Russes est la Russie. D'où quelques problèmes dans les grands et petits Etats voisins.

Mehdi

Jean-Baptiste, Koala et Martini expriment non pas le choc des civilisations mais le choc des ignorances.

koala fait des amalgames grossiers, en plaçant l'Indonésie et le Mali dans l'ensemble arabo-musulman et Dubai dans le royaume wahabite.

Martini, le pire d'entre-tous, qui n'exprime rien d'autre qu'une haine moisie.

Et enfin, Jean-Baptiste, qui pense pouvoir défendre un point de vue avec arrogance alors qu'il écrit comme ses pieds.

Ce sont les trois maillons d'une longue chaîne d'ignorance qui nourrit tous les préjugés.

J'entrevois toutefois une possibilité de dialogue avec Koala.


Francois Martini

Il n'y a pas de choc des civilisations, il y a la Civilisation, qui, actuellement, est occidentale, et la barbarie qui, actuellement, est mahométane, entre autres.


Les mahométans ne font qu'exporter dans le monde entier les recettes qui ont conduit l'Oumma au désastre, jadis.

le koala


"J'entrevois toutefois une possibilité de dialogue avec Koala. "

Ben si vous commencez par me traiter d'ignorant, c'est mal barré, non ?

...à moins que ce ne soit votre façon habituelle d'engager une conversation courtoise.


camille

Il y a avant tout, Jean-Baptiste pour répondre à ton "opinion" de 23h10, d'autres préjugés plus dommageables sur les "ignorants" que tu désignes et que bien malgré toi tu incarnes d'une toute autre manière.
"les musulmans (...) victimes de l'islamisme rampant (cf. "les dirigeants politiques)" ...
Franchement, je questionne sans méchanceté, n'es-tu pas toi-même plein de préjugés?

Marie-hélène

Je suis entièrement d'accord avec Camille.
Quant à l'ignorance (et à la maladresse) de Koala et à certaines affirmations très étranges de Monsieur Martini (que l'on pourrait facilement surnommé : quand quelques savoirs se trouvent systématiquement désavoués par la paresse (ou l'inefficacité) intellectuelle), je pense qu'elles sont à ignorer en retour. Même si en ce moment même, je m'escrime à y accorder un peu de mon temps et que j'expérimente, je dois l'avouer, un sentiment particulièrement désagréable concernant ceux que j'ai pu citer.
Je dois préciser, il me semble, pour Jean-Baptiste que je suis moi-même une fervente catholique, abasourdie tout à coup par tant de bêtise.
Bien à vous
Marie-hélène

Marie-hélène

Veuillez pardonner ma faute de français: quand vous pouvez lire "que l'on pourrait facilement surnommé", je voulais écrire "que l'on pourrait facilement surnommer".

Francois Martini

« "les musulmans (...) victimes de l'islamisme rampant »

Mais… les musulmans ne sont pas victimes de l'islamisme rampant ! Et, d'ailleurs, l'islamisme n'est pas rampant, il est au pouvoir dans plusieurs pays et domine des millions de mosquées.

C'est un préjugé que de croire que les musulmans seraient victimes d'une idéologie politique particulière. non, ils sont victimes de leur foi, qui leur fait croire n'importe quoi (parfois des choses très ridicules, comme la pudeur féminine, au point que ces malheureuses femmes portent des tenues couvrantes en pays chaud).

La situation est plus simple : les musulmans sont victimes de l'islam, qui est, selon le mot du célèbre théologien suisse Ramadan, « un englobant ».
Englobant, dites-vous, Tarik Ramadan ? En français ordinaire, on dit : totalitaire.

Francois Martini

@ Jean-Baptiste : Je trouve votre idée assez judicieuse : l'islam ne vient pas tant s'entrechoquer à l'Occident mais tente de séparer ses populations du monde qui progresse, hérité des Lumières. Cela est perceptible jusque dans nos banlieues (comme celle où j'habite).

Espérons que ces fous de Dieu ne nous mèneront pas au désastre, comme ils mènent leurs pays en Enfer.

Mehdi

Jean-Baptiste, que voulez vous opposer à des arguments... podologiques.

Essayez de vous rendre lisible pour commencer.

En attendant, vous pouvez toujours converser avec Martini, il semble apprécier le fatras indigeste que vous appelez, en toute modestie, "analyse critique".

Koala, il faut reconnaître que sur ce sujet précis, vous accumulez les préjugés. C'est un simple constat. Si vous manquez de connaissances sur le monde musulman, faites appel au bon sens.

Martini ? J'ai juste pitié de vous. La bêtise tourne au pathétique.

Camille et Marie-Hélène, merci de rehausser le niveau des commentaires.

Johann

Medhi,
pardonnez-moi d'entrer dans la conversation de façon aussi abrupte mais je lis le fil et les bras m'en tombent. Vous avez en face de vous une personne, Jean-Baptiste, qui vous explique courtoisement mais fermement sa position sur ce qui semble être votre religion(?). Et vous l'insultez au lieu de le réfuter. Un peu de sérieux et de courage l'ami, il s'agit d'un dialogue. Réfutez mais ne jouez pas la bourgeoise effarouchée, idem pour les deux dames, dont l'argumentaire donne une vague idée de l'infini. Quels sont les préjugés ? Qu'est-ce qui vous choque ? Pour quelle raison ? Qu'avez-vous à proposer comme vision de la chose ? etc.

Préjugés ? http://www.vimeo.com/3055961 (attention, les images et le propos sont très durs).

Vous pouvez éventuellement lire cet homme, http://jesusmarie.free.fr/islam_zakaria_boutros.html

Mehdi

En voilà un autre de préjugé, et un beau !

"Jean-Baptiste, qui vous explique courtoisement mais fermement sa position sur ce qui semble être votre religion(?)"

Quelle religion je vous prie, musulmane ? C'est mon prénom qui vous fait dire ça ? Mais de quel droit, je vous prie ?

Est-ce que je parle de votre religion ? Johann, est-ce que je présuppose que vous êtes chrétien ou juif de sexe masculin ? Non, car je n'ai pas de préjugés sur vous. Vous pouvez être une femme, boudhiste, agnostique ou ce que vous voulez. Je m'en contrefiche.

Je ne construirai pas mon argumentaire sur les clichés que suscite votre prénom.

On en arrive même à me traiter d'islamiste parce que j'ose dénoncer les lacunes de certains. Et vous voulez que je reste courtois ?

De qui se moque-t-on ?

Je serai courtois lorsque vous cesserez de projeter des fantasmes médiatiques.

Je n'ai aucune intention de cliquer sur vos liens car votre message annonce déjà la couleur.

Il s'agit d'un dialogue ? Moi je ne vois qu'un monologue paternaliste et méprisant

le koala

@ Marie-Hélène, vous écrivez à propos m'a-t-il semblé de Martini et de moi-même:

"(...) que j'expérimente, je dois l'avouer, un sentiment particulièrement désagréable concernant ceux que j'ai pu citer."

Voilà qui est extraordinairement allusif. Quitte à prendre le risque d'être vous-même aussi désagréable que les impressions que vous évoquer, pourriez-vous développer ?

Félicien Barbudos

On ne discute pas avec les fanatiques religieux, quel que soit le bord. C'est antinomique.

Ivanovitch

Hilarant à quel point le sieur Dantec arrive à susciter des débats sur l'Islam. Ses positions sur ce sujet ne sont pourtant pas crédibles et dénotent une paranoïa aigüe qui l'ont conduit à l'exil au canada (pour rappel, la vieille Europe décadente était condamnée à pourrir de l'intérieur, à subir les assauts de l'islamisme guerrier et à sombrer corps et biens). Dantec prenait comme point de départ de sa paranoïa la création de la république islamique bosniaque, porte d'entrée du Jihad en Europe. Il se trouve que la création de cet état islamique a été soutenu par les pays anglo-saxons et l'Allemagne qui ont financés et armés l'UCK à partir de 1995. (l'UCK était jusque là considérée par Washington comme un mouvement terroriste, ils sont tout d'un coup devenus des gens fréquentables, invité à serrer les louches des Kouchner et autres Allbright...)
Bref, l'Islam n'est bien souvent qu'un instrument aux services d'intérêts géopolitiques locaux.
La théorie du choc des civilisations réactivée par l'administration Bush et reprise en coeur par tous les media n'était qu'un instrument au service de visées géopolitiques... Du reste, comme je le disais, elle est aujourd'hui rangée au placard car elle ne sert plus les intérêts états-uniens.
Tous les débats sur un prétendu choc des civilisations me font doucement rire et ne sont que le fruit d'une manipulation grossière au service d'intérêts politiques.
Libres à vous de continuer à imaginer des hordes déferlantes d'islamistes fanatiques déferlants sur l'Europe, rappelez-vous seulement que la plupart des mouvements terroristes sont financés ou ont été financés à un moment ou un autre par les grandes puissances occidentales, principalement les USA (comme Al Qaida ou le mouvement terroriste tchétchène )quand elles ne les ont pas créés de toute pièce.

le koala

Ce n'est pas pour autant que l'image "grossière" de hordes musulmanes déferlant sur l'Europe peut être écartée d'un revers de la main. Certes, le danger est actuellement nul, et la question n'est heureusement pas là, n'en déplaise à Dantec. Le problème, c'est que ce fut le cas dans le passé - passé lointain vu de France, imédiat dans les Balkans. N'oublions pas que Vienne a été assiégée par les ottomans à deux reprises, et que ceux-ci avaient refermé la nasse sur une bonne partie du sud-est de l'Europe à l'occasion de la bataille de Varna, qui je crois bien a juste précédé la chute de Byzance. Ne nous mentons pas rétrospectivement: le but n'était pas seulement la maitrise de la corne d'or mais la conquète de l'Europe orientale.
... avec la paradoxale bénédiction, à l'autre bout du continent, de François 1er et d'Henri VIII, alors alliés aux "persans" pour la raison - notamment - qu'ils étaient pareillement vexés de n'avoir pas élu empereur, comme en témoigne leur rapprochement diplomatique lors de l'entrevue "du drap d'or"... mais ceci est une autre histoire évidemment.

Toujours est-il que la présence musulmane en Bosnie, Albanie et dans plusieurs provinces de l'ex-yougoslavie est toujours, des siècles après, très mal tolérée par les populations slaves et orthodoxes locales. C'est une vieille histoire, ça aussi, qui s'explique mécaniquement: il faut dire que les milices ottomanes n'étaient pas tendres. Les guerres d'émancipation, tantôt triomphantes tantôt réprimées, ont fait des centaines de milliers de morts, populations civiles comprises. Le traumatisme est durable: on peut dire que c'est idiot ou déplacé, ça n'en est pas moins vrai.

Johann

Grand Dieu, Medhi, vous avez la religion que vous voulez. Je vous parle de courage. Vous n'avez pas le courage de regarder le réel en face, fort bien pour vous. Mais ne donnez pas de leçon à ceux qui tentent de rester debout face à la barbarie qui arrive. Je n'ai pour ma part pas la télévision, je n'écoute pas la radio. Les médias ? Mes sources sont les sites islamistes eux-mêmes, les télévisons du monde arabe, c'est le lien que vous refusez d'ouvrir. Quand au deuxième, il s'agit d'un homme, ancien musulman converti à la religion du Christ, je vous le conseille, j'ai appris beaucoup de choses sur l'islam. Sa peau est mise à prix quelques millions de dollars par les islamistes, simplement parce qu'il parle.
Bref, it's up to you l'ami.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

PODWRATH: interviews d'écrivains et éditeurs

S'abonner aux PODWRATH

stats